5 vins pour voir la vie en rosés du Languedoc

5 vins pour voir la vie en rosés du Languedoc

Avez-vous déjà goûté un rosé du Languedoc ? L’extraordinaire diversité de ce vignoble offre une large palette d’expressions, voici notre sélection de 5 vins...

Entre terroirs du bord de l’eau et de l’arrière pays, cépages autochtones (voir notre article Qu'est-ce qu'un cépage autochtone ?) et d’ailleurs, rosés d’apéritif ou de gastronomie, le vaste terrain de jeu du Languedoc s’offre à vos papilles.

Le rosé le plus fruité, Rosé Roséphine, La Croix Gratiot, IGP Pays d’Hérault

Cet assemblage de Syrah, Cabernet Sauvignon et Grenache Noir, vinifié par la talentueuse Anaïs Ricôme (voir notre Portrait d’Anaïs Ricôme), est bercé par l’air marin, entre le bassin de Thau et les collines de pins.

Il se pare d’une robe chair lumineuse. Il respire les fruits des beaux jours, pêche jaune, melon, abricot, fraise, framboise. Il séduit par son attaque en bouche ample, avant de rafraîchir le palais par sa finale saline et acidulée de groseille.

A déguster avec une salade de tomates mozzarella, des rillettes de thon, des pilons de poulet marinés aux épices.

Prix caveau : 7,20€

Le plus élégant, Clos Canos, AOP Corbières

Quelle chance de retrouver les trois Grenache, blanc, gris et noir, dans une même bouteille. Et d’autant plus quand ils sont bien élevés sur les terrasses caillouteuses des Corbières authentiques.

Une robe au rosé délicat. Un nez aérien de petits fruits rouges (fraise, framboise), grenade, une pointe d’agrumes. Une bouche enveloppante, à la fois pleine et tendue, à la finale cajoleuse.

A déguster avec une paella, un tajine de poulet aux légumes de saison, une pizza margherita comme à Naples.

Prix caveau : 8€

Le plus charnu, Madame Rêve rosé, Domaine la Vivarelle, IGP Pays d’Oc.

Une cuvée originaire des terrasses villafranchiennes des alentours de Pézenas, réalisée à la main, de la vendange à la mise en bouteille, et élevée sur lies fines pendant deux mois.

Une robe coquette, au rose poudré lumineux. Au nez, l’orange sanguine et la groseille batifolent avec des parfums de coing et de litchi. Une bouche ample et gracieuse, qui virevolte de fraîcheur.

A déguster avec de la truite fumée, une cassolette d’encornets, un tian de légumes, un chèvre demi-sec, une salade de fraises au basilic.

Prix caveau : 8,30€

Le plus original, Partouse, Pierre Cros, Vin de France

Un mélange osé de vieux cépages oubliés du Languedoc, Aramon, Picquepoul Noir, Morrastel et Rivairenc, qui se divertissent avec du Cinsault et du Grenache Noir, sur le terroir du Minervois.

Une robe qui se dévoile sur un rose frivole. Un nez sensuel d’orange sanguine, pamplemousse, grenade. Une bouche évocatrice de douceur, à la finale tendue stimulante.

A déguster avec des moules marinières, du thon grillé, une seiche à la plancha.

Prix caveau : 8€

Le plus velouté, Monde en Rose, Domaine Le Nouveau Monde, AOP Languedoc

Anne-Laure Gauch-Borras (voir notre portrait de cette vigneronne) vient de lancer cette nouvelle cuvée, un rosé en appellation, issu de Syrah, Grenache Noir et Mourvèdre. Une belle réussite !

Au nez, ses notes minérales reflètent son sol de graves villafranchiens du plateau de Vendres, agrémentées de senteurs florales et de jolis fruits rouges. Sa bouche est très élégante, tout en rondeur, à la finale caressante.

A déguster avec des rougets grillés, des filets de maquereau aux agrumes, un tartare de veau.

Prix caveau : 10,20€

Quand le Languedoc voit la vie en rosé, on est comblé !

Pour en savoir plus sur les vins rosés, voir nos articles :
Vins rosés, halte aux préjugés !
Pourquoi ne faut-il pas mettre de glaçons dans le rosé ?
Pourquoi le rosé peut-il avoir des couleurs différentes ?