Terra Vitis : des vins plus responsables ? Episode vidéo en Pays d'Oc

Certification Terra Vitis : épisode 7 de la websérie Toutlevin

Toutlevin et sa rédactrice en chef Charlotte Dominique vous emmènent dans le Pays d’Oc, au cœur de l’appellation Picpoul de Pinet. Rencontrez Cyril Payon, le directeur général de la cave Ormarine. Découvrez pourquoi et comment ils travaillent sur plus de 1600 hectares certifiés Terra Vitis à partir desquels plus de 11 millions de bouteilles sont produites !

C’est en 2016 que la cave Ormarine débute la démarche Terra Vitis. Deux points l’ont en effet incitée à entrer dans cette démarche environnementale :
-Une notion règlementaire : l’INAO demande à l’ensemble des vins IGP ou AOP d’être cultivés selon des méthodes agroenvironnementales.
-La sollicitation d’un partenaire producteur de la marque Roche Mazet.
Cyril Payon évoque avec nous deux de leurs pratiques issues de la démarche Terra Vitis.

La formation et l’accompagnement des vignerons

La moyenne d’âge des vignerons adhérents se situe en dessous de 45 ans. C’est donc une nouvelle génération qu'il faut séduire et convaincre.
Les vignerons qui se portent volontaires sont accompagnés dès leur entrée dans la démarche Terra Vitis. Un diagnostic est établi afin qu’ils perçoivent les diverses exigences de la certification par rapport à leurs pratiques actuelles.

Afin de bien guider les adhérents et de faciliter les démarches relatives à la certification, une personne a été spécialement recrutée. L’objectif est d’optimiser la préparation de leur audit, et ce, tout au long de l’année. Ainsi l’audit ne sera pas considéré comme le bac à passer, mais plutôt comme une simple formalité.

Des formations pour les adhérents ont été mises en place avec l’appui des services de la Chambre d’Agriculture. Elles suivent deux finalités : passer dans toutes les vignes de façon hebdomadaire, même dans celles d’autres coopérateurs pour observer certaines pratiques, et sensibiliser sur les tenues de registres administratifs à chaque étape de l’élaboration du vin.

La garantie de la traçabilité

Comment garantir la traçabilité en période de vendanges ? Comment s’assurer que les vins Terra Vitis sont bien issus de raisins cultivés suivant le cahier des charges Terra Vitis ?
-Les raisins qui proviennent des domaines Terra Vitis sont identifiés, séparés et passés sur des quais et pressoirs spécifiques.
-La production Terra Vitis et la production dite conventionnelle ne sont pas mélangées. Le cheminement des jus est ainsi parfaitement tracé.

Cyril Payon ajoute en conclusion que chez eux, les viticulteurs peuvent compter sur un allié : la chauve-souris ! En dévorant de nombreux insectes en une nuit, elle est un prédateur naturel, presque un auxiliaire de la vigne. Mais c’est un animal peureux, qui peine à trouver des refuges. C'est ainsi qu'ils optent pour l'installation de 110 nichoirs, contrôlés régulièrement, au cœur des vignobles, et sur des arbres évidemment.

Pour Cyril Payon, que signifie Terra Vitis ?

•C’est un programme qui permet de raisonner l’ensemble de leurs actions à la fois sur le vignoble, sur l’environnement et sur la sécurité au travail de leurs viticulteurs.
•Leur vignoble s’étend sur les communes de Villeveyrac et de Pinet, situées en bordure de l’étang de Thau. Une vraie harmonie s’est instaurée entre la vie sur l’étang de Thau et la vie dans le vignoble. Une véritable symbiose entre la nature, l’homme et l’économie s’est ainsi mise en place. La préservation de la nature grâce à la réduction de l’impact environnemental des viticulteurs et des négociants est une notion fondamentale, une logique désormais pour Cyril Payon.

Visionnez aussi l'épisode 2, l'épisode 3, l'épisode 4, l'épisode 5 et l'épisode 6 de la websérie !

Publié , par Charlotte DOMINIQUE