Des vins de vigneronnes de mère en fille

Des vins de vigneronnes de mère en fille

À l’occasion de la fête des mères, je vous emmène faire un tour de France des vins réalisés par des viticultrices ayant choisi de marcher dans les pas de leur maman.

Aurore et Véronique Günther en Loire

Les vignobles Günther-Chereau ce sont 3 propriétés qui rendent chaque jour hommage aux terres du Muscadet. Au cœur du vignoble nantais, ils sont installés sur 75 hectares qui font la part belle au Muscadet et son cépage phare, le Melon de Bourgogne. Véronique et sa fille Aurore se sont construit une solide réputation de Muscadets de terroir à nul autre pareil. Mais elles ne se sont pas arrêtées là. Amoureuses de leur région, elles aiment remettre au goût du jour certaines de ces spécialités oubliées comme le Gros Plant, un blanc vif aux notes de citron issu de la Folle Blanche. Enfin, la propriété profite d’une situation unique au confluent de la Sèvre et de la Maine. Un emplacement qui leur confère une incroyable mosaïque géologique et qui, combiné à la magnifique architecture de leurs bâtiments anciens, est un lieu idéal pour l’œnotourisme. N’hésitez donc pas à aller y jeter un œil !

Alix et Catherine Roque en Languedoc

Chez les Roque, chacune son domaine. Simplement séparées par une colline, Catherine, la mère, s’occupe du Mas d’Alézon quand sa fille Alix s’est appropriée le familial Domaine de Clovallon. La première sublime Syrah, Mourvèdre, Carignan et autres Grenache sur ses terres de schistes, la seconde accompagne les cépages méditerranéens des Pinot et Chardonnay septentrionaux amateurs de ces sols froids de calcaire. D’un côté comme de l’autre, finesse, délicatesse, fraîcheur et puissance sont au rendez-vous. Au milieu de la garrigue, elles font honneur à leur environnement en privilégiant récoltes manuelles et vinifications naturelles. Séparées, donc, mais complémentaires et partageant une même philosophie.

Valérie Labrousse et Monique Marcuzzi à Bordeaux

Pas moins de 5 générations de femmes se sont déjà transmises le Château du Payre en appellation Cadillac Côtes de Bordeaux. Ironie du sort, le nom de la propriété est dérivé du gascon lou payre signifiant le père. Désormais à la tête du domaine, Valérie gère d’une main de maître un vignoble engagé certifié Haute Valeur Environnementale de niveau 3. Ses valeurs : préservation de la biodiversité, réduction de l’empreinte humaine et un travail en communion avec la nature. On y retrouve un joli panel de variétés régionales, avec le Merlot, les Cabernets Franc et Sauvignon, le Malbec en rouge, mais aussi le Sémillon, les Sauvignons blanc et gris, et la Muscadelle en blanc. Fruits, tanins et finesse caractérisent ces vins à déguster jeunes ou à laisser vieillir quelques années.

Flore et Francine Dauby en Champagne

C’est à Aÿ, dans le berceau historique de la Champagne, qu’est établie la maison Dauby Mère et Fille. Ici, c’est le Pinot Noir qui est préféré, avec 60% de l’encépagement. Il est cependant accompagné d’un autre incontournable de la région, le Chardonnay. Flore et Francine composent un duo dynamique qui a à cœur de minimiser son impact sur l’environnement et de favoriser la vie du sol. Elles créent des vins authentiques marqués par un savoir-faire traditionnel. Crus, parcelles et cépages sont vinifiés séparément avant d’être assemblés minutieusement pour produire des champagnes de terroir reconnaissables à leur pureté. Extra brut, brut, rosé, blanc de noirs, blanc de blancs, millésimé… il ne vous reste plus qu’à choisir votre prochaine dégustation.

Une très belle fête des mères à toutes !