La Bougeotte, une péniche bar à vin entre Paris et Dijon

La Bougeotte, une péniche bar à vin entre Paris et Dijon

Imaginez-vous embarquer à bord d’une péniche, le temps d’une soirée, et déguster un agréable verre de vin chiné sur les eaux de France, accompagné d’un bon camembert braisé ? C’est le concept de cette cave/bar à vin : entre Paris et Dijon, un lieu atypique qui à la bougeotte !

Un marin passionné de vin

Charles Delalande est avant tout un marin. Après sa formation à l’École Nationale de Marine Marchande et 15 ans passés sur les eaux salées, il décide un jour de se sédentariser sans pour autant vivre les pieds sur terre !
Il lui vient alors l’idée d’un concept alliant sa passion pour l’eau et celle pour le vin . Drôle de mélange qui a pour objectif d’ouvrir une cave/bar à vin sur une péniche navigant entre Paris et la Bourgogne. Et c’est au cours de sa navigation sur les eaux fluviales que Charles souhaite dénicher les plus belles bouteilles des vignobles environnants et les proposer à la dégustation et à la vente sur sa péniche.
Comment ? Les cours d’eau étant à l’origine de vallées et de coteaux, une large majorité de nos terroirs viticoles sont traversés par des voies navigables. Il sera donc possible pour Charles de charger sa péniche en vins et autres produits locaux au plus près des producteurs au cours de ses voyages et de les proposer ensuite de façon directe et itinérante à un grand nombre de consommateurs à la fois citadins et ruraux.

Au-delà du partage et de la convivialité, ce projet a d’autres ambitions pour son fondateur:
-Promouvoir un mode de transport et de commerce écoresponsable.
-Redynamiser le transport fluvial, estimé 38 fois moins polluant que le routier.
-Rassembler et sensibiliser autour de ces thématiques.
Ces objectifs bien en tête, Charles partit alors à la conquête de son bateau ...

Charles Delalande, le fondateur de la Bougeotte - crédit photo La Bougeotte
Charles Delalande, le fondateur de la Bougeotte - crédit photo La Bougeotte

Oh mon bateau !

Pour ce projet fou, Charles n’a pas voulu n’importe quel bateau. Il fallait prévoir de circuler sur la grande majorité des voies navigables des régions traversées. Pour cela, c’est une péniche au gabarit Freycinet (du nom du ministre des travaux publics en 1879) qui fut choisie. Elle mesure 38,5 mètres de long et 5,05 mètres de large. Parmi les bateaux de commerce actuels il s’agit d’un petit gabarit. Il est aujourd’hui considéré comme peu rentable et les mariniers se tournent alors vers des bateaux plus grands. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’une grande partie des canaux français est petit à petit désertée de ses utilisateurs originels.

Une fois le type de bateau sélectionné pour l’aventure, un important travail de conception a été réalisé avec l’architecte naval André Herskovits pour concevoir la péniche convenant le mieux aux besoins de la Bougeotte. Pouvoir naviguer allégrement, c’est une chose, recevoir du public en est une autre. Il a donc fallu imaginer tous les espaces nécessaires au projet comme le bar, la salle, le ponton, la cuisine mais aussi les bureaux, le local technique, les différents endroits pour le stockage ou encore les chambres pour les mariniers.

Quelques années se sont alors écoulées pour passer du papier à la réalité et c’est en juin 2019 que La Bougeotte voit le jour dans le 19ème arrondissement de Paris, sur le bassin de la Villette.

A lire également : Le Pif à Papa : un chai urbain 100 % familial à Paris.

La péniche sur la Seine - Crédit photo La Bougeotte
La péniche sur la Seine - Crédit photo La Bougeotte

De Paris à Dijon

Aujourd’hui, Charles et sa péniche voguent sur les eaux à la rencontre des professionnels du vin et de leur plus grands fans. La péniche est amarrée de juin à août dans le port du canal à Dijon et de septembre à mai sur le bassin de la Villette à Paris. Lors du ralliement de ces deux villes par les canaux fluviaux, Charles en profite pour s’approvisionner en vin des domaines qu’il croise sur sa route.

Mais c’est sans compter sur quelques aléas comme en 2019 : à la suite d’un épisode de sécheresse intense, le niveaux des cours d’eaux n’a jamais été aussi bas. Un des canaux emprunté par Charles a dû être fermé entre la Bourgogne et la Champagne, seul itinéraire possible pour rallier Paris. Une situation exceptionnelle fin septembre qui fort heureusement a pu se dénouer à la suite de fortes pluies sur Dijon et a permis à notre marin de repartir de plus belle.

Aujourd’hui, le concept plaît au plus grand nombre avec son ambiance guinguette décontractée, en terrasse ou à l’intérieur selon la météo. Il y a toujours un évènement pour se retrouver : ateliers cuisine, dégustation ou encore concert de jazz sur le pont dans une atmosphère bucolique. Un vrai régal pour passer un moment hors du temps.

Découvrez notre article : Les Caves du Louvre à Paris : immersion dans l’univers du vin.

Carte de navigation - crédit photo La Bougeotte
Carte de navigation - crédit photo La Bougeotte

Dans le verre et dans l’assiette

La carte ne manque pas de pépites et d’originalité.

Côté verre

Côte Chalonnaise, Côte d’Or, Auxerrois, Maconnais, Beaujolais, chinés durant le périple règnent en maître. Ce sont des vins majoritairement bio, naturels, ou en biodynamie. On peut aussi tomber sur des bulles bien sûr (Champagne, crémant, pet’nat), quelques vins spéciaux comme le ratafia ou encore des vins oranges.
Les invités seront aussi là pour vous accompagner. En effet, les vins qui ne peuvent être récupérés par voies fluviales sont tout de même conviés sur la péniche : Centre Loire, Côtes du Rhône, Languedoc et Provence et quelques vins du sud-ouest.
N’oublions pas les bières, cidres, cocktails et autres digestifs (du Rhum arrangé au Marc de Bourgogne) pour les explorateurs en quête de liberté.

Côté terre

Aligot de l’Aubrac, Bœuf bourguignon maison, ravioles gratinées au chorizo ou encore assiette de charcuterie et fromage, tout dépendra de la saison.

Côté mer

Huîtres normandes, rillettes de sardines, bulots et mayo au Kari Gosse, de quoi satisfaire tous les goûts.

Assiette de tapas dans une ambiance guinguette - crédit photo La Bougeotte
Assiette de tapas dans une ambiance guinguette - crédit photo La Bougeotte

Et peut être qu’un jour, en mal de navigation, nous verrons arriver La Bougeotte sur les canaux de Lyon ou de Strasbourg …

La Bougeotte
5 quai de l’Oise dans le 19ème arrondissement de Paris jusqu’à fin mai.
Du mardi au samedi à partir de 17h.

A lire aussi : L’Ile de France : le vignoble de demain ?

Publié , par Cécilia Galaret
Mise à jour effectuée