La crêpe suzette : origine, recette et accord vin

La crêpe suzette : origine, recette et accord vin

Il n’y a pas qu’à la Chandeleur où il est autorisé de manger des crêpes. C’est la gourmandise réconfortante, à déguster à tout moment de l’année, et c’est l’un des desserts préférés des français.
Aujourd’hui, nous allons vous proposer une recette de l’incontournable crêpe Suzette, et de ses accords mets et vins.

Comment est née la Suzette ?

Cette crêpe a des origines bien romanesques. Et comme pour beaucoup de desserts, il est difficile de savoir quelle version est la bonne. Voici deux jolies histoires qui nous laissent rêveurs :

• La première est celle où la crêpe Suzette a vu le jour à la suite d’un accident en cuisine. Un jour de 1896, le Prince de Galles (Édouard VI d’Angleterre) était dans un café à Monte-Carlo, dans lequel il a commandé une crêpe. Le jeune apprenti, qui n’est autre que Henri Charpentier, prépara la crêpe au Prince, mais il était si impressionné par ce dernier, qu’il renversa de la fine de Champagne sur la crêpe qui était en cours de cuisson. Et celle-ci flamba. Il l’apporta ainsi au Prince, en lui disant que c’était une toute nouvelle création. C’est ainsi que fut réalisée la Crêpe du Prince de Galles. Mais ce dernier étant modeste, refusa que ce dessert porte son nom, il demanda à la femme assise à ses côtés son prénom… qui fut Suzette. C’est l’anecdote que nous pouvons retrouver dans l’ouvrage d’Henri Charpentier paru en 1934.

• La seconde version rend hommage à la comédienne Suzanne Reichenberg, appelée Suzette par ses proches. En 1920 le chef pâtissier M. Joseph, fournissait des desserts pour un prestigieux théâtre. Il livrait des crêpes pour une des pièces de théâtre, car l’actrice Suzanne devait en apporter à ses maîtres. Pour la magie du spectacle, le chef a eu l’idée de l’arroser de Grand-Marnier, et l’actrice devait la flamber sur scène avec une allumette. C’est ainsi que la crêpe Suzette serait née.

Quoiqu’il en soit, on ne saura jamais son origine tant il existe des histoires sur sa création. Et il en est de même avec la recette !

La crêpe Suzette
La crêpe Suzette

La recette que nous vous proposons :

Il vous faut :
- 1 pâte à crêpe
- Le jus d’une orange et d’un citron
- 100g de beurre pommade
- 50g de sucre
- 5cl de triple sec (type Grand Marnier)

- Préparer la pâte à crêpe de votre choix (voici la recette de pâte à crêpes parfaite sur Toutlevin.com) et réservez-la pendant quelques heures.
- Préparez le beurre Suzette : dans un saladier, mélangez le beurre pommade et les jus (citron et orange), puis ajoutez les zestes d’oranges. Versez le sucre et l’alcool. Réservez le beurre au frais.
- Faites dorer vos crêpes à la poêle. Quand une crêpe est cuite, étalez le beurre Suzette. Pliez la crêpe en 4.
- Au moment de servir, faites chauffer un peu de triple sec dans une casserole. Et faites flamber vos crêpes (facultatif).

Quels vins déguster avec une crêpe Suzette ?

En fin de repas ou lors d’une pause gourmande, nous vous conseillons de déguster des vins effervescents. L’acidité du citron et de l’orange va se marier à la perfection avec les bulles d’un Crémant ou d’un Champagne brut.
Pour éviter de surenchérir au niveau du sucre, nous vous proposons de choisir un Poiré. Ce cidre de Poire est très fruité, mais peu sucré. Une boisson parfaite pour une pause 100% gourmande !
Comme toujours, il faut savoir se faire plaisir. Et le meilleur accord reste celui qui vous fait envie. Essayez… et étonnez-vous !

Découvrez aussi nos articles qui vous donnent plein de conseils sur Toutlevin !
- Quels vins boire avec les crêpes pour la Chandeleur ?
- Chandeleur, quel vin avec vos crêpes ?

Publié , par Barbara - La vie d'une curieuse
Mise à jour effectuée