La sélection de moelleux de Gascogne pour les fêtes de fin d’année

La sélection de moelleux de Gascogne pour les fêtes de fin d’année

Longtemps vouée à la seule production de l’Armagnac, la Gascogne est aujourd’hui une vraie terre fertile pour des vins tranquilles et notamment des blancs fruités, souples et frais, qui ont conquis de nombreux palais et les marchés étrangers. Pour s’en rendre compte, Toutlevin est allé sur place rencontrer les producteurs et déguster une cinquantaine de moelleux dans le nouveau vaisseau œnotouristique de la viticulture gersoise, la Maison Gascogne Armagnac, à Eauze. Voici notre sélection pour les fêtes de fin d’année. Ouvrez bien vos palais et laissez-vous porter !

Crédit : Julien Domec
Crédit : Julien Domec

Elia, Cave de Plaimont, IGP Côtes de Gascogne, HVE, 2021

L’incontournable cave coopérative de Plaimont sort encore des sentiers battus avec ce moelleux inédit en 100% colombard au taux d’alcool très bas (à peine 9% grâce à un procédé entièrement naturel, pas de désalcoolisation technique). Le vin, très digeste et aromatique, est marquée par la vivacité sur les agrumes (citron, pamplemousse) et l’ananas frais. Un instantané de plaisir à petit prix et un style de vin qui devrait avoir une place particulière dans les modes de consommation futurs.

Le Colombard à 9% de la fameuse cave de Plaimont
Le Colombard à 9% de la fameuse cave de Plaimont

Note/20 : 15,5
Sucre résiduel : 17g/l
Prix public : 7.60€ TTC
www.plaimont.com

Prélude d’hiver, Domaine Saint-Lannes, IGP Côtes de Gascogne, HVE, 2021

Un gros Manseng aux reflets jaunes fluos qui tape à l’œil mais pas seulement… Le nez mêle fruits confits et notes miellées puis la bouche livre une attaque tout en souplesse sur la gourmandise, la minéralité, la fraîcheur et l’acidité. On a l’impression de croquer dans une tarte aux poires avant que la finale mentholée finisse l’opération séduction. Un petit bijou à ne pas manquer.

Une caresse de gros Manseng pour passer l’hiver au chaud
Une caresse de gros Manseng pour passer l’hiver au chaud

Note/20 : 17
Sucre résiduel : 40g/l
Prix public : 6.90€ TTC
www.saint-lannes.fr

Gros et Petit Manseng, Domaine du Rey, IGP Côtes de Gascogne, HVE, 2021

Attention, cuvée en tenue de soirée avec une robe magnifique, éclatante sur le jaune doré, ce nez pâtissier déjà bien évolué et ces effluves de fruits exotiques. Un vin qui a du peps, une acidité persistante et une fraîcheur exacerbée et qui révèle des notes truffées sur fond de fruits biens mûrs. C’est ample, rond et équilibré et on a rapidement du mal à s’en passer. Addictif.

Un assemblage Gros et Petit Manseng qui ne passe pas inaperçu !
Un assemblage Gros et Petit Manseng qui ne passe pas inaperçu !

Note/20 : 16,5
Sucre résiduel : 40g/l
Prix public : 7.35€ TTC

Domaine Chiroulet, Soleil d’automne, IGP Côtes de Gascogne, HVE, 2021

Tendre, exotique, vif, racé, si les mots manquent parfois pour décrire un vin, ce n’est pas le cas de cette petite douceur signée de la famille Fezas. On balance dès le nez sur une farandole de fleurs blanches, de roses fanées, de fruits tropicaux, d’agrumes et de groseilles. En bouche, la matière est onctueuse, élégante, acidulée et la finale, très minérale sur les agrumes, apporte vivacité, équilibre et complexité. Un vin qui charme par sa dualité entre sucrosité et salinité. Jouissif.

Une cuvée qui joue la carte de la dualité entre sucrosité et salinité
Une cuvée qui joue la carte de la dualité entre sucrosité et salinité

Note/20 : 17
Sucre résiduel : 45g/l
Prix public : 8.75€ TTC
www.chiroulet.com

Frangin Frangine, Château Laffite Teston, IGP Côtes de Gascogne, HVE, 2021

Le gros Manseng dans toute sa gourmandise. Une robe dorée, un nez sur le pain d’épices et les fruits blancs, une bouche pleine de volume sur l’abricot et le coing, et cette acidité naturelle qui confère élégance et fraîcheur à ce vin. Ce moelleux parfait pour la petite madeleine de 16h devrait plaire à tous les palais. Du grand art.

La petite gourmandise du Château Laffite Teston
La petite gourmandise du Château Laffite Teston

Note/20 : 16,5
Sucre résiduel : 45g/l
Prix public : 9.50€ TTC
www.chateau-laffitte-teston.com

Mosaïc, Domaine de Malartic, IGP Côtes de Gascogne, HVE, 2021

Un direct à la mâchoire qui vous envoie tout droit au tapis, c’est ce que j’aime ressentir quand je déguste un vin, cette émotion instantanée, ce sentiment que l’on vient de vivre un grand moment. Avec cette attaque vive, Mosaïc vous emmène dans son univers entre fruité et douceur sur l’abricot confite, le pamplemousse, l’infusion de tilleul, les fleurs blanches et cette salinité qui fait saliver de bonheur. Il y a du volume, de la rondeur, de l’onctuosité et cette fraîcheur déconcertante jusqu’au gong final. Une cuvée coup de poing.

Une mosaïque de saveurs entre douceur, fraîcheur et fruité
Une mosaïque de saveurs entre douceur, fraîcheur et fruité

Note/20 : 17,5
Sucre résiduel : 45g/l
Prix public : 7.00€ TTC
www.domainedemalartic.fr

Petit Manseng, Domaine de Miselle, IGP Côtes de Gascogne, 2021

Encore une claque mais cette fois-ci, c’est le petit Manseng qui donne le la sur le registre de l’élégance. Un nez très expressif sur la minéralité, les fruits confits, les fleurs et le miel puis la bouche vient s’affirmer tout en rondeur et en fraîcheur sur des saveurs d’agrumes, de petites épices et des notes réglissées. On voyage en pays gascon avec ce côté terreux, cette sensation d’être enraciné dans le terroir, cette acidité persistante et ce côté très salivant qui plait tant. Un vrai régal.

Le petit Manseng dans toute sa splendeur !
Le petit Manseng dans toute sa splendeur !

Note/20 : 17
Sucre résiduel : 65g/l
www.miselle.com

Elusa, Domaine de Millet, IGP Côtes de Gascogne, HVE, 2020

Assemblage atypique (Petit Manseng, Sauvignon et Chardonnay) pour un ensemble détonnant et séduisant. Dès l’ouverture, l’ananas et les agrumes confits conquièrent le nez que la bouche, nantie d’une sucrosité maitrisée, vient confirmer. Pêche blanche, poire, citron confit et légères épices se succèdent sur un vin généreux au caractère complexe et vivace. Laurence Dèche livre un tendre bonbon synonyme de plaisir mais aussi de gastronomie. Charmant.

Un assemblage atypique pour un tendre bonbon
Un assemblage atypique pour un tendre bonbon

Note/20 : 16
Sucre résiduel : 18g/l
Prix public : 8.60€ TTC
www.chateaudemillet.com

La Rencontre, Domaine de Laguille, IGP Côtes de Gascogne, HVE, 2021

La rencontre entre le Sauvignon, le Gros Manseng et le Petit Manseng n’accouche pas d’une souris, bien au contraire. La fraîcheur du premier, combinée au côté croquant et frais du Manseng, livre une cuvée tout en gourmandise. Un nez placé sous le signe de la fleur et une bouche pleine d’agrumes et de fruits exotiques pour un moment de plaisir et de partage. Le tout est agréable et rond en bouche, très porté sur le fruit avec une touche d’acidité en finale qui laisse une belle empreinte salivante au fond du palais. Une petite douceur pour les amoureux d’exotisme.

La rencontre du chat et de la souris selon Laguille
La rencontre du chat et de la souris selon Laguille

Note/20 : 15,5
Sucre résiduel : 15g/l
Prix public : 7€ TTC
www.laguille.com

Autres pépites croisées en chemin

•Domaine Guillaman, Gros Manseng, IGP Côtes de Gascogne 2021 (6.60€ TTC)
•Domaine Chiroulet, Vent d’hiver, IGP Côtes de Gascogne 2020 (16.50€ TTC)
•Domaine Tariquet, Dernières Grives, IGP Côtes de Gascogne 2019 (15€ TTC)
•Maison Fontan, Petit Manseng, IGP Côtes de Gascogne 2021 (8€ TTC)
•Elixir, Domaine Laxe, IGP Côtes de Gascogne, 2020 (7.50€ TTC)

Vous aimerez aussi notre article : IGP Côtes de Gascogne : des blancs qui ont du style.

Publié , par Yoann Palej
Mise à jour effectuée