Les cépages nobles, qu’est-ce que c’est ?

Les cépages nobles, qu’est-ce que c’est ?

Il existerait plus de 7000 cépages différents dans le monde. Pourtant, seulement 9 ont acquis le statut convoité de cépage noble. Ces variétés à la réputation prestigieuse ont réussi à s’implanter dans le monde entier. Un succès qu’ils doivent notamment à leur grande capacité d’adaptation à différents climats. Tour d’horizon de ces vignes d’exception.

Le Chardonnay

Ce croisement entre le Pinot Noir et le Gouais serait originaire de Bourgogne, région dont il est depuis devenu la variété blanche emblématique. Il y produit des vins blancs parmi les plus réputés au monde. Petit à petit, il a connu une formidable expansion en France. On peut ainsi le trouver en Champagne, dans le Jura, la Vallée de la Loire et le Languedoc. Mieux encore, il a conquis la planète entière, présent dans presque tous les pays viticoles, de l’Australie à l’Allemagne, en passant par l’Afrique du Sud, les États-Unis ou l’Argentine.

En climat frais : il peut se révéler concentré comme plus léger, avec toujours une acidité marquée.
En climat chaud : il gagne en gras, en charnu et en suavité.

Le Sauvignon Blanc

Difficile de dire s’il vient de la Loire ou du Sud-Ouest. Ce qui est certain, c’est qu’il est devenu incontournable ici, mais également dans le Languedoc et le Bordelais. A l’échelle mondiale, la liste des pays où il s’épanouit est longue : Nouvelle-Zélande, Chili, Autriche, Suisse, Brésil… Tous apprécient sa résistance aux maladies et ses arômes séduisants.

En climat frais : qu’il soit tendre ou plus structuré, il allie à la perfection vivacité et bouquet parfumé.
En climat chaud : s’il perd de sa fraîcheur, il partage une superbe opulence et des notes de fruits exotiques.

Le Riesling

C’est en Allemagne qu’il est apparu il y a plusieurs siècles. Il est resté célèbre dans son berceau natal, délivrant de mythiques cuvées germaniques, et a traversé les frontières. Logiquement, c’est chez les voisins alsaciens qu’il s’est d’abord installé, avant de rejoindre les vignobles de la Hongrie, de la Croatie, de l’Afrique du Sud ou de l’Australie. On le reconnaît à son acidité et sa minéralité.

En climat frais : il est éclatant grâce à son acidité perçante.
En climat chaud : plus puissant, il montre aussi une richesse incroyable quant à sa palette aromatique.

Le Pinot Gris

Ce proche cousin du Pinot Noir, autre cépage noble dont je vous parlerai juste après, se distingue par ses baies à la peau rosée. Elles lui ont d’ailleurs valu le surnom de cépage gris. Dans l’hexagone, c’est en Alsace et, plus confidentiellement, dans la Loire, qu’il s’est établi. Vous le connaissez sûrement aussi sous le nom de Pinot Grigio en Italie, aux États-Unis ou en Nouvelle-Zélande.

En climat frais : il est opulent, avec une magnifique structure charnue.
En climat chaud : il est léger, facile à boire et sur le fruit.

Le Pinot Noir

Variété rouge reine de Bourgogne, le Pinot Noir a acquis sa notoriété au fil des siècles en façonnant des cuvées légendaires telles que Romanée Conti. Et ce n’est pas la seule corde à son arc. Il participe également à l’élaboration du Champagne, notamment au cœur des fameux blancs de noirs. L’Alsace, la Loire, le Jura et la Savoie le subliment aussi, à l’instar de l’Espagne, l’Australie ou les Etats-Unis.

En climat frais : il peut être fruité et léger comme intense et épicé.
En climat chaud : sa fraîcheur est moindre, mais il conserve son élégance avec une matière chaleureuse.

Le Cabernet Sauvignon

C’est dans la région de Bordeaux que ce croisement entre le Cabernet Franc et le Sauvignon Blanc a émergé lors du XVIIIème siècle. Les viticulteurs ont rapidement été impressionnés par sa capacité de production de vins au beau potentiel de garde. Le Sud-Ouest, le Languedoc-Roussillon et la Provence l’ont adopté, ainsi que l’Argentine, le Liban ou la Chine.

En climat frais : il allie tanins et acidité marqués.
En climat chaud : il est parfois souple et fruité, ou concentré et structuré.

Le Merlot

Pendant longtemps, le Merlot est resté fidèle à sa région natale, le bordelais. Son développement international sur les deux dernières décennies lui a permis d’atteindre le rang de deuxième cépage rouge le plus planté au monde. Son charnu et son caractère séducteur l’ont emmené dans le Sud-Ouest, le Languedoc-Roussillon, l’Italie, l’Afrique du Sud ou la Grèce.

Lisez notre article Le Merlot à l'étranger

En climat frais : il est puissant avec des tanins souples et des notes fruitées intenses.
En climat chaud : les fruits rouges et noirs dominent des vins confiturés.

La Syrah

La Syrah est née sur les pentes escarpées de la Vallée du Rhône. C’est au nord de cette région viticole qu’elle a gagné en notoriété, montrant sa capacité à donner des vins rouges intenses et épicés. Toutefois, elle a besoin d’un climat chaud pour arriver à maturité optimale. Et elle l’a trouvé sur le bassin méditerranéen, dans le Sud-Ouest, en Australie, en Californie, ou encore au Chili.

En climat frais : elle peut se montrer souple, ou concentrée avec une superbe acidité et des tanins imposants.
En climat chaud : elle est ample, chaleureuse et charnue.

Le Grenache

S’il est espagnol, le Grenache pourrait provenir de Catalogne ou d’Aragon. Ce sont les vins rouges du sud de la Vallée du Rhône, Châteauneuf-du-Pape en tête, qui lui ont accordé ses lettres de noblesse. Son appétence pour les environnements ensoleillés, chauds et secs lui a permis de conquérir le pourtour méditerranéen, en France comme à l’étranger, mais aussi les Etats-Unis, l’Australie et l’Afrique du Sud.

En climat frais : il est caractérisé par sa rondeur et sa volupté.
En climat chaud : volontiers suave et puissant, il préserve toujours des tanins fondus.

Publié , par Marie Lallemand