Plates et Culotées : la seconde vie des bouteilles de vin de Bordeaux

Plates et Culotées : la seconde vie des bouteilles de vin de Bordeaux

Et si on donnait une seconde vie à nos bouteilles de vin ?
C’est le concept génial de Plates et Culotées, une jeune marque girondine qui gagne à être connue. On vous emmène du côté de Lignan de Bordeaux à la rencontre de Stéphanie et Romain, duo complice à la ville… comme à l’atelier !
Ensemble ils ont donc créé Plates et Culotées : une gamme d’objets décoratifs et de vaisselle 100% à base de bouteilles de vins recyclées. Les bouteilles sont récoltées dans leur entourage, vers Bordeaux et travaillées artisanalement pour devenir des vases, des verres et des plateaux. Une marque qui porte fièrement les couleurs locales et de belles valeurs écologiques, en plus d’être franchement originale et élégante.

Stéphanie et Romain
Stéphanie et Romain
Les vases
Les vases

Comment est née votre entreprise ?

L’idée est née en voyage, il y a 3 ans. Nous étions attablés dans un bar à vins de Lisbonne et toutes les tapas étaient servies sur des bouteilles fondues. On a trouvé ça génial et on a de suite pensé à Bordeaux ! Mais il a fallu du temps pour tout mettre en place : on a travaillé un an et demi pour trouver les bonnes méthodes, se former, acheter les machines. Et finalement Plates et Culotées est née fin 2019. On avait vraiment envie de changer de voie, de donner plus de sens à notre quotidien. Petit à petit nos vies se sont orientées vers l’écologie, le recyclage etc.

Justement, pourquoi avoir choisi ce drôle de nom ?

C’est un double jeu de mots :
Plates c’est pour les bouteilles aplaties et fondues, transformées en plats.
Culotées avec un T c’est pour les culots des bouteilles mais aussi le culot de transformer ces objets.

Les Plates
Les Plates

Qui fait quoi dans l’entreprise ?

Pour l’instant je (Stéphanie) travaille à plein-temps pour Plates et Culotées et Romain est commercial dans l’agro-alimentaire. Je m’occupe de la conception des objets, des commandes, de la communication (c’était mon métier avant de me lancer dans cette aventure). Je laisse à Romain le soin de décoller les étiquettes et laver les bouteilles (rires). C’est aussi lui qui coupe les bouteilles. Une technique qui ne s’improvise pas !

Justement, combien d’étapes nécessite la fabrication de vos objets ?

Beaucoup ! Pour les vases et les verres, on ne compte pas moins de 8 étapes sur 3 machines différentes. Il faut être très précis surtout au moment du façonnage : il faut changer plusieurs fois de disques et de grains pour avoir une finition toute douce. Il faut aussi avoir une buvant agréable donc d’autres étapes sont nécessaires pour casser les arêtes de la coupe.

Les verres
Les verres

Et pour les bouteilles aplaties que vous appelez les plates ?

On garde précieusement notre secret de fabrication mais je peux vous dire qu’il faut plus de 24h pour qu’une bouteille devienne une plate.

On a remarqué votre logo gravé sur les plates : est-ce que vous faites de la gravure personnalisée ?

Oui tout à fait ! On peut graver pour des événements, des séminaires d’entreprises, des mariages. Et on peut aussi travailler les bouteilles de votre choix : par exemple le magnum de champagne d’un mariage transformé en vase. Ça permet de garder un souvenir original et 100% unique de beaux moments !

Comment récoltez-vous les bouteilles ?

Pour l’instant on a déjà récolté 3000 bouteilles dans notre entourage (oui nos amis adorent le vin, rires) pour 1000 recyclées. On a donc du stock pour un petit moment encore !

L'atelier de Lignan
L'atelier de Lignan

Où peut-on retrouver vos créations ?

La gamme complète est en vente sur notre site et nous envoyons nos commandes dans toute la France métropolitaine.
Côté points de vente, pour l’instant, vous pouvez retrouver Plates et Culotées à la Fabrik à Gradignan et au shop Bordeaux Bastide. Plusieurs restaurants bordelais nous ont également commandé des verres !

Prévoyez-vous des nouveautés pour cet été ?

Oui nous avons mis au point une nouvelle technique pour créer des plates… Pas si plates ! Les bouteilles seront coupées en 2 dans le sens de la longueur et formeront ainsi des plats vraiment creux, contrairement aux plates qui sont comme des planches. Vous pourrez les découvrir très bientôt sur notre site et notre compte Instagram.

Si vous avez apprécié cette découverte, foncez aussi lire notre article sur Rémi Denjean, designer de barriques.