Portrait de Florence Prud’Homme du Château Saincrit

Portrait de Florence Prud’Homme du Château Saincrit

Il est des coups de cœur qu’on n’oublie jamais. Le Château Saincrit en est un et j’espère qu’il en sera de même pour vous après vous avoir présenté cette propriété née par et pour l’amour du vin. Au nord de Bordeaux, à quelques encablures de Bourg sur Gironde, je vous invite à la rencontre de sa propriétaire, Florence Prud’Homme.

Une histoire de reconversion

Bordeaux est trop souvent synonyme de grands Châteaux, jamais habités, de vins chers, d’investisseurs qui ne mettent jamais les pieds sur les propriétés… Et pourtant, la majorité du vignoble bordelais, toutes appellations confondues, est constituée de propriétés familiales qu’on se transmet de génération en génération ou issues de reconversions professionnelles comme ce fut le cas pour Florence Prud’homme.
Car après avoir travaillé dix ans dans une grande maison de spiritueux bordelais, Florence a mûrement réfléchit sa passion pour le vin avant de se lancer dans l’aventure. Originaire du cubzaguais, elle trouve sa perle rare : le Château Saincrit à vendre avec ses 4.5 hectares dont les vendeurs s’étaient transmis la propriété sur trois générations. Nous sommes alors en 2003. Le Château Saincrit avait été créé à la fin du XIXe siècle par Vincent Saincrit, meunier de profession qui planta pour la première fois des vignes à cet endroit, à l’emplacement précis où passe le 45ème parallèle, ligne virtuelle symbolisant l’égale distance entre le Pôle Nord et l’Équateur.

Le vignoble du Château Saincrit
Le vignoble du Château Saincrit

Accroché à la douce pente sur la route de Bourg Sur Gironde à la sortie de Saint-André-de-Cubzac, la propriété observe avec fierté la Dordogne en contrebas. Oui, je dis bien la Dordogne car il s’agit à cet endroit là encore du fleuve qui, quelques kilomètres plus au nord, en remontant la route de Bourg, vient se mêler à la Garonne, devenant alors l’estuaire de la Gironde au niveau du Bec d’Ambès (route absolument magnifique pour le motard que je suis).
Avec la vision fraîche de sa nouvelle activité, Florence décide, année après année, d’agrandir la superficie du Château jusqu’à atteindre les 23 hectares actuellement. Elle peut ainsi diversifier ses cépages et donc créer de nouvelles cuvées.
Depuis 2015, Florence s’est engagée au sein d’une démarche volontaire et collective, le SME - Système de Management Environnemental - avec comme objectif de réduire l’impact de la viticulture sur l’environnement. Puis naturellement, en 2017, la propriété a été certifiée Haute Valeur Environnementale de niveau 3.

L’été 2020 a vu fleurir une belle terrasse en bois, accrochée à la croupe descendante en contrebas de Saint-Gervais, avec une vue à couper le souffle sur la Dordogne au loin. Un premier concert a pu y être organisé au mois d’août et Florence propose également de venir pic niquer avec un verre de vin du Château Saincrit bien entendu !

Florence Prud’Homme du Château Saincrit
Florence Prud’Homme du Château Saincrit

J’ai eu l’occasion de rencontrer pour la première fois Florence lors d’un de mes tous premiers voyages de presse organisé par le blog Les Itinéraires de Charlotte avec un passage dans le vignoble cubzaguais totalement atypique et pour cause ! Une belle idée avait germé des nombreuses viticultrices du secteur. Se regrouper en cave indépendante située sur un site atypique : d’anciennes carrières que l’on pouvait visiter à l’époque mais restrictions de sécurité obligent, l’expérience n’avait pu durer que quelques mois à mon grand regret. Cette cave, avec les vins du secteur à la vente, était tenue à tour de rôle tous les week-ends par les vigneronnes elles-mêmes. Quel meilleur moyen que de découvrir les vins par celles qui les ont créés ?

Habitant non loin de là, j’ai pu suivre l’évolution et la création des cuvées du Château Saincrit. Florence fait un travail qui semble naturel, sans chercher à plaire aux marchés, elle fait le vin qu’elle aime et ça tombe bien, nous aussi on aime ses vins et à priori les marchés aussi ! Tout est en délicatesse, avec le fruit en maître mot, c’est toujours un bon moment que de déguster un vin de sa production, quelle que soit sa couleur.

La cuvée Fougue devenue un emblème

Ainsi fut imaginée la cuvée Fougue 100% merlot en AOC Bordeaux Supérieur et vieillie en fûts de chêne et récemment primée au concours des vins d’Aquitaine 2020 devenue à mon sens, la cuvée emblématique du Château Saincrit.

La cuvée Fougue du Château Saincrit
La cuvée Fougue du Château Saincrit

Même récompense pour la cuvée 2.0 sans sulfites avec un élevage de 10 mois en cuves afin de donner des notes de fruits noirs très croquants.
Depuis 2016, Florence a également imaginé une cuvée encore plus poussée à 50% malbec et merlot vinifiée et élevée directement dans des fûts de 300L joliment nommée Utopie .
A ne pas manquer également sa cuvée Love & Cabernet issue à 100% de cabernet. Un vin tonique et frais parfait pour accompagner des charcuteries avec ses meilleurs amis.
Son vin blanc l’Ephémère est également un de mes coups de cœur pour le secteur. Toujours très frais et sur les fruits blancs type pêche de vigne, il amène du soleil si vous dégustez une bouteille par mauvais temps.

N’hésitez pas à contacter Florence qui sera ravie de vous faire partager son univers autour de la dégustation de ses vins. Elle propose plusieurs visites différentes. À environ 25 minutes au nord de Bordeaux, prenez le temps d’organiser une belle journée de balade. Commencez par la visite du Château Saincrit puis remontez la D669 jusqu’à Bourg sur Gironde afin de voir le magnifique point de vue depuis la mairie. Profitez-en pour vous promener dans le parc de la citadelle de Bourg à quelques pas de là et passez également une tête à la belle boutique des Côtes de Bourg ainsi qu’à son bar panoramique, un verre de vin à la main. Continuez toujours sur la même route et faites un petit écart en prenant la D669E1 qui longe l’estuaire jusqu’à Blaye. Admirez les magnifiques petites maisons de pierre blonde accrochées les unes aux autres et arrêtez–vous un instant au port de Roque de Thau, dernier port encore naturel de tout l’estuaire. Terminez votre balade par la visite de la citadelle de Blaye et de son coucher de soleil absolument magnifique depuis la place des Armes.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du Château Saincrit.

Crédit photos : Château Saincrit

Découvrez encore plus de portrait avec notre rubrique Rencontres" dédiée sur Toutlevin.