Portrait de Sylvie Courselle vigneronne au Clos Sainte Anne

Portrait de Sylvie Courselle vigneronne au Clos Sainte Anne

Photo principale : Sylvie Courselle, vigneronne au Clos Sainte Anne. Crédit photo AOC Cadillac Côtes de Bordeaux.

Partons à la rencontre de Sylvie Courselle, vigneronne au Clos Sainte Anne dans l’appellation Cadillac Côtes de Bordeaux.

Sylvie est connue pour le célèbre duo qu’elle forme avec sa sœur Marie au Château Thieuley, réputé notamment pour ses superbes blancs de Bordeaux. Aujourd’hui, elle va nous parler de son domaine de cœur, son petit coin de paradis du Clos Sainte Anne.

Nous sommes au village de Capian, au sud est de Bordeaux, à 30 kms seulement de la belle endormie, sur la rive droite de la Garonne.
Le Clos Sainte Anne illustre à merveille la dénomination de Toscane bordelaise attribuée à l’appellation Cadillac Côtes de Bordeaux. Le domaine est niché à flanc de coteaux, dans un petit vallon bucolique planté de vignes entourées de forêts.

Sylvie est une fille du terroir. Elle est née dans l’Entre-deux-Mers où elle a grandi à Château Thieuley. Elle a toujours voulu travailler dans le vin mais, plus que tout, travailler main dans la main avec sa sœur.
Toutes deux titulaires d’une formation d’ingénieure en agriculture et d’œnologue, elles ont tout naturellement plongé dans le grand bain du vin en reprenant les propriétés familiales.

Portrait d’une vigneronne épicurienne, dont le regard s’illumine quand elle évoque sa passion pour la vigne et le vin...

La WINEista : Pourquoi le Clos Sainte Anne vous a-t-il fait craquer ?

Sylvie Courselle : Le Clos Sainte Anne c’est l’histoire d’un coup de cœur pour ce vignoble, ce site exceptionnel, cette vue unique. C’est un petit vignoble de 5 hectares entouré de murs, d’où le nom de clos, qui est peu répandu dans le bordelais. Quand on était petite avec ma sœur et que l’on travaillait à la vigne, on demandait souvent à mon père d’aller au Clos Sainte Anne. Parce qu’il y a quelque chose de très apaisant dans cet environnement.

La WINEista : Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

S.C. : C’est que, chaque année, on a des raisins différents et que du coup on remet tout en question afin de s’adapter à ce que nous donne la nature. Tous les millésimes sont différents et particulièrement à Bordeaux où l’effet millésime est très marqué (voir notre article Qu’est-ce que l’effet millésime ?). En tant que vigneronne on donne naissance à un vin différent tous les ans, c’est passionnant. On n’est jamais dans la routine, cela me fait vibrer !

La WINEista : Quel est le moment que vous redoutez le plus ?

S.C. : Il est long ! Pendant tout le cycle végétatif on est sous tension avec la peur des orages, de la grêle, du gel. Ce sont des incidents climatiques qui nous arrivent trop souvent. Tout peut être dévasté en quelques minutes ! Quand on est vigneronne on vit avec l’application météo non stop. C’est le mauvais côté du job, qui est propre à tous les agriculteurs.

Lire aussi notre article : 4 vignerons-phénix face à la catastrophe

La WINEista : Qu’est-ce que l’appellation Cadillac a d’irrésistible ?

S.C. : C’est une appellation assez uniforme en termes de terroir. Elle est constituée de coteaux qui longent la rive droite de la Garonne sur une bande relativement longue, de 80 km, mais pas très large, entre 5 et 10 km. On a de très beaux terroirs de graves roulés avec un microclimat particulier dû à la proximité du fleuve.
J’ai aussi envie de dire que l’on a des propriétés à taille humaine, d’une surface moyenne de 10 ha, avec des vigneronnes et vignerons à leur tête. Derrière les bouteilles, on a des vrais passionnés !

Cuvée Clos Sainte Anne 2018. Crédit photo AOC Cadillac Côtes de Bordeaux
Cuvée Clos Sainte Anne 2018. Crédit photo AOC Cadillac Côtes de Bordeaux
.

La WINEista : Quelle est votre cuvée chouchou ?

S.C. : Le Clos Sainte Anne 2018, parce que sur ce millésime les vins sont très bien équilibrés, avec de très belles maturités phénoliques (voir notre article Comment sait-on qu'un raisin est mûr ?). Il y a une belle richesse, beaucoup de fruits, d’épices, de la gourmandise, des tanins enrobés, un superbe volume en bouche.
On est sur un assemblage de 90% de Merlot et 10% de Cabernet Franc, avec un élevage en fûts de chêne de 12 mois dont un tiers de barriques neuves. Le boisage est très bien intégré, très bien fondu, parce que la belle matière de ce millésime a permis de supporter le boisage avec élégance.

La WINEista : Et avec quel plat ?

S.C. : Avec une épaule d’agneau au thym et romarin entourée de pommes de terre grenaille, ou tout simplement un rôti de bœuf. J’aime aussi beaucoup le rouge avec le chocolat. Je verrais bien cette cuvée avec mon gâteau au chocolat, que je relève de fève tonka afin de rappeler le côté épicé donné par l’élevage en barriques.

La WINEista : A quel moment avez-vous le plus envie d’ouvrir cette bouteille ?

S.C. : Avec une grande tablée de copains, ou pendant une cousinade, des moments simples où l’on se retrouve, des moments de partage.

La WINEista : Où peut-on trouver cette bouteille ?

S.C. : En venant au Clos Sainte Anne, le paysage vaut le détour, ou sur notre boutique en ligne. Il suffit de cliquer !

Merci Sylvie pour cette super découverte de votre petit coin de paradis, propice à la rêverie..

Publié , par La WINEista