Qu’est-ce qu’un vin rond ?

Qu’est-ce qu’un vin rond ?

Le langage du vin est truffé de termes singuliers qu’il est difficile de comprendre pour les novices. Afin de ne pas vous retrouver perdus à votre prochaine dégustation, je vous décrypte aujourd’hui l’un d’eux. Nul doute que vous avez déjà entendu dire d’un vin qu’il est rond. Mais qu’est-ce que cela signifie ?

Des vins souples et agréables

Nous l’employons très souvent dans notre vocabulaire mais il n’est pas évident à deviner contrairement à des termes tels que fruité, floral, fin ou élégant. En effet, il est plus compliqué à appréhender car il est moins intuitif et ne rappelle aucune sensation. La rondeur est une perception en bouche, et non au nez. Elle désigne un vin souple et facile à boire dont aucune note ne choque les papilles. Elle se réfère surtout à la matière, ample, qui enrobe la bouche de façon suave. Ni les tanins, ni l’acidité ne heurtent le palais. On peut dire d’un vin qu’il est rond en rouge comme en blanc. Découvrez maintenant où les dénicher.

Quelques appellations phares en rouge…

Départ dans le bordelais où plusieurs régions font la part belle au Merlot. Ce cépage, à l’origine de grands vins rouges, délivre des profils sur la rondeur avec des tanins souples et raffinés. C’est notamment le cas à Saint-Émilion, où il est associé au Cabernet Franc et au Cabernet Sauvignon. Chair savoureuse et structure au rendez-vous. A Pomerol, non loin de là, l’assemblage accueille également le Malbec. Puissants dans leur jeunesse, les vins se font gras et onctueux avec les années, et sont toujours riches en tanins veloutés. Vous pouvez aussi faire confiance au Beaujolais. Cette terre de reliefs où dix crus se distinguent vinifie le Gamay en grains entiers. Elle en tire des arômes floraux et fruités et, dès la première gorgée, l’impression de croquer un fruit. Vif, tendre et charnu.

Direction la Vallée du Rhône ensuite. On y retrouve le Grenache, fort en alcool mais peu tannique, en compagnie de la Syrah et du Mourvèdre. Essayez donc un Côtes-du-Rhône Villages ou un Ventoux. Enfin, sachez que la Vallée de la Loire est réputée pour ses vins ronds en tous genres. En Anjou, on apprécie l’équilibre entre alcool et acidité, la fraîcheur et la structure délicate. En Saumur-Champigny, les tanins intenses mais souples sont de mise. La charpente garantit une longue garde et le charnu une facilité à être consommé jeune. En Menetou-Salon, le Pinot Noir est friand avec une structure fine.

… et en blanc

Changement de couleur mais pas de région. En Loire, Savennières met le Chenin à l’honneur. Notes d’acacia, de tilleul, de camomille…et une jolie minéralité. Ils se font harmonieux, suaves et frais. En Vallée du Rhône, Condrieu s’impose. Issus uniquement du cépage Viognier connu pour sa richesse aromatique, ces vins de caractère oscillent entre onctuosité et charme remarquable. Une explosion de parfums dominée par les fruits frais.

A Saint-Joseph, en Vallée du Rhône, la Marsanne et la Roussanne offrent un caractère gras qui peut gagner en ampleur selon la méthode de vinification. Un formidable équilibre entre acidité et moelleux, et une superbe gourmandise. Dernière étape, la Corse. A Patrimonio, le Vermentino propose une intensité aromatique sans pareil. Sa faible acidité naturelle se traduit en bouche par du soyeux et de la douceur.

Retrouvez certaines de ces appellations et bien d’autres encore dans la sélection du Savour consacrée aux vins ronds.

Publié , par Marie - Drink a beat