Que boire avec des boulettes de viande ?

Que boire avec des boulettes de viande ?

De l’Italie à l’Indonésie, en passant par l’Espagne, le Maroc et la Suède, tous les pays ont leur propre interprétation de la boulette de viande. Ce plat rustique est aussi simple à réaliser que délicieux à déguster. Des qualités qui expliquent sa présence sur la plupart des tablées familiales à travers le monde. Le point sur les recettes les plus célèbres et les cuvées avec lesquelles les sublimer.

Les polpettes siciliennes

D’origine paysanne, les polpettes sont un plat typique de la Sicile. Ces savoureuses boulettes de bœuf sont recouvertes, Italie oblige, d’une généreuse sauce tomate relevée au basilic et d’un peu de Pecorino râpé. Pour ne pas trancher trop sévèrement avec l’acidité de la tomate mais rester au diapason avec la force du bœuf, on se tourne vers des vins rouges amples sur le fruit. Direction le Luberon afin de découvrir des nectars autour du cassis, de la framboise, des épices, avec parfois même des notes grillées. Ils se révèlent complexes au palais, et proposent des tanins soyeux. Et pour un accord (presque) local, misez sur un Brunello di Montalcino italien. Le Sangiovese y délivre un fruité intense et une bouche chaleureuse, harmonieuse et persistante aux tanins puissants mais enrobés.

Les albondigas espagnoles

Connaissez-vous les albondigas ? Ces boulettes mêlent viande de bœuf et de veau et sont délicatement parfumées avec du pimenton, un paprika fumé espagnol. Elles sont servies dans une sauce tomate surmontée de quelques feuilles de persil. Ici encore, on recherche un vin rouge jeune avec de la matière. Un Fitou par exemple. Les fruits rouges rencontrent le poivre et la vanille au cœur d’un vin sauvage et charnu où les fruits mûrs et secs s’imposent à la dégustation. Côté Espagne, je vous emmène à Jumilla, dans la région de Murcia. Ces crus riches et expressifs font la part belle au cépage Monastrell. Fraîcheur, équilibre et concentration au rendez-vous.

Les keftas marocaines

La kefta est une spécialité dont l’orthographe, la forme et la recette peuvent varier selon la région où elle est cuisinée. Nous nous intéressons aujourd’hui à sa version marocaine faite de viande hachée de bœuf ou d’agneau avec une sauce tomate aux accents orientaux grâce à la coriandre, au cumin et au curcuma. Un Corbières sera idéal ici. Vous apprécierez certainement ses notes de mûre, de réglisse et de garrigue. Charpenté et reposant sur des tanins solides, il se distingue par sa légère vivacité. Et pourquoi ne pas tenter un Vacqueyras rosé ? Ce grand allié des plats exotiques apportera une pointe de fraîcheur à ce mets à l’aide de ses touches d’agrumes, le pamplemousse notamment.

Les köttbullars suédoises

Nul doute que vous avez déjà goûté des boulettes scandinaves… En vous rendant dans un célèbre magasin de meubles peut-être ? Un fabuleux mélange de viandes diverses (bœuf, veau, chair à saucisse) qui gagne en complexité avec l’ajout d’épices multiples choisies avec soin. Une pointe de piment, des clous de girofle et un peu de cannelle, de quoi éveiller vos papilles tout en conservant une certaine douceur. On les accompagne traditionnellement dans une sauce brune avec un peu de muscade et des airelles pour accentuer son goût sucré salé. On continue notre tour du monde gustatif avec un Pinot Noir de Stellenbosch, en Afrique du Sud. Une texture dense et charnus, de la légèreté et une superbe vivacité en bouche. Vous pouvez aussi opter pour un vin blanc des Côtes de Provence. Gouleyant et structuré, avec de délicates senteurs d’acacia, de citron et de poivre.

Les baksos indonésiennes

Typique des restaurants ambulants, à déguster dans la rue ou confortablement installés chez vous, le bakso est une soupe copieuse à base de nouilles, de boulettes de porc ou de bœuf, et d’un bouillon aux saveurs puissantes (coriandre, gingembre, cannelle, soja…). L’Alsace Gewurztraminer Vendanges Tardives apparaît comme une évidence, tant il aime la gastronomie asiatique. Son intensité aromatique impressionne, et sa douceur, si elle est bien présente, est équilibrée par une jolie vivacité. L’ensemble est structuré, flatteur, onctueux et ample. Enfin, surprenez vos convives avec un effervescent du sud de la France, la Clairette de Die. Avec son bouquet riche et fin et ses parfums subtils, ce vin est une véritable caresse. Un mariage tout en légèreté et en élégance.

Publié , par Marie Lallemand