Quel budget pour votre cave ?

Quel budget pour votre cave ?

Constituer sa cave est une chose qui peut paraître complexe au premier abord. Dois-je prendre un peu de tout ? Dois-je absolument m’orienter vers des bouteilles destinées à la conservation ou plutôt à la dégustation rapide ? Est-ce que les bouteilles les plus chères sont-elles les meilleures ? Et foule d’autres questions encore.

Ce qui est certain c’est qu'avant toute chose, il faut écouter ses envies, définir un budget sachant pertinemment qu’il ne sera que très rarement tenu et tenir compte des conditions de stockage. Tout cela a un certain coût mais tout le monde peut trouver son bonheur en fonction de ses capacités de stockage principalement.

Quelles appellations ?

A cette question, je n’ai aucune réponse ! Le vin étant tellement subjectif mais essayons d’y voir un peu plus clair.

Nous partons rarement de zéro lorsqu’on veut créer sa cave. Nous avons toujours quelques bouteilles de nos parents, des cadeaux plus ou moins anciens qui se cachaient dans un recoin de la cuisine ou de la cave au sous-sol de l’immeuble. Souvent, le choix des appellations est naturellement guidé au départ par le choix de notre entourage proche.

Et c’est par instinct que nous nous dirigeons naturellement vers les appellations que nous connaissons. C’est sur celles-là qu’il faut craquer en priorité. Je ne peux que vous conseiller l’achat de guides tels que Hachette ou Gault & Millau du vin : vous aurez déjà une liste très concrète et des explications faciles pour vous donner des idées d’achat.

Faites comme moi : lorsque j’ai débuté la constitution de ma cave : achetez les bouteilles par deux ou trois maximum mais prenez-en dans plusieurs appellations de France ou du monde. Cela vous permet d’en laisser une vieillir, d’en déguster une autre assez rapidement pour voir si elle vous convient bien et s’il y en a une troisième, elle confirmera ou infirmera votre choix. J’ai ainsi créé un petit fond de roulement qui s’est épuisé au bout de dix ans !

Vous voulez partir à l’aventure hors de vos connaissances de base ? Aller à la découverte de nouvelles appellations ? Là encore les guides sont de bons conseils, j’en ai épluché plus d’un exemplaire et j’ai pu ensuite dénicher des pépites.
Mais le meilleur des guides reste et restera votre caviste. Lui seul, en discutant avec vous, pourra vous orienter vers les vins les plus intéressants. Je dois beaucoup de belles découvertes à quelques cavistes un peu partout en France. Si certain ont peur de se voir proposer des bouteilles trop chères, sachez qu’un bon caviste sera à votre écoute et vous guidera en fonction de la fourchette de prix que vous lui aurez indiquée. C’est avant tout un passionné donc il cherchera à vous faire découvrir ses découvertes et à partager avec vous ses informations. S’il vous force la main avec des bouteilles toujours plus chères, allez chez un autre !

De toutes les couleurs ?

La diversité doit primer sur la quantité. A l’image de la carte des vins d’un restaurant, plus vous aurez de vins différents, plus vous serez à même de comprendre le vin, les arômes, les textures… Exactement comme les livres dans une bibliothèque.
Comme je n’arrive jamais à choisir, j’ai toujours pratiqué l’égalité dans ma cave. Du Champagne (de vignerons et de grandes maisons, plutôt en millésimées), quelques rosés (même pour l’hiver), des blancs en même nombre que les rouges et enfin des moelleux.
Pour les rouges, privilégiez 50% de vins de garde et 50% de vins à déguster dans les trois à quatre ans.
L’éclectisme dans le vin est passionnant et comme je déteste avoir à choisir, je fais les choses à égalité.

Et donc, le budget dans tout ça ?

Notre rapport aux priorités concernant l’argent est un point très subjectif. Le vin a un coût qui est évident. Comme toute passion, elle n’est sans doute pas raisonnable ou rationnelle mais elle va, par essence, au-delà de toute logique. Mais c’est pour ma part, le coût d’une passion qui ne me quitte plus depuis plus de dix ans. C’est petit à petit que notre cave prend de l’ampleur. Pas besoin de tout acheter en une seule fois.
J’avais personnellement investi environ 1500€ pour commencer en additionnant plusieurs achats étirés sur quelques mois dont la moitié en une seule fois afin d’avoir des vins à garder quelques années sans y toucher, préférant concentrer les 50% restants sur des achats coup de cœur suite à des dégustations, des rencontres, des échanges directement dans les propriétés ou chez les cavistes. Toujours avec cette idée de ne prendre que quelques bouteilles afin de garder un souvenir de ce qui me plaît et ensuite pouvoir passer à l’achat de caisses.

Et la cave ?

Mais la place étant rare, tout le monde n’a pas la chance d’avoir une cave sous forme de pièce avec les caractéristiques idéales pour la conservation. Cependant, il existe des caves dites de conservation (porte pleine le plus souvent) et des caves de service (porte transparente avec traitement UV si possible) plus orientées sur de la moyenne conservation mais rassurez-vous, elles font quand même très bien le job.
J’avais personnellement opté pour la deuxième solution car je voulais voir mes bouteilles dans mon salon. L’effet déco est plutôt whaou et l’idée d’avoir à portée de main tous mes précieux flacons est un petit plaisir que je ne boude pas.
En revanche, privilégiez l’investissement dans des marques connues pour être robustes car mon tout premier achat un peu low coast n’a duré que deux ans… Je suis passé chez nos amis d’outre Rhin qui fabriquent également des tracteurs et je n’en suis pas déçu. Température constante qui n’a jamais changé depuis quatre ans !

Bref, pensez au long terme plutôt qu’au prix pour cet investissement qui reste un gros poste quoiqu’il arrive. Comptez de 650€ à plus de 1000€ pour une cave d’environ 150 bouteilles. Il existe également des maisons qui vous proposent des caves plus haut de gamme voire même sur-mesure mais le portefeuille s’envole en direction de la station spatiale internationale.

Récapitulons

- Comptez une enveloppe de 600 à 1000€ si vous commencez votre cave en partant de zéro. Cela vous fera entre 40 et 70 bouteilles à un prix moyen de 15€ la bouteille. Avec cela vous pourrez facilement trouver des vins sous les 10€ et vous laisser une marge pour des bouteilles plus onéreuses. Rappelons au passage que le prix ne fait pas forcément la qualité ! Et inversement, des vins trop bas en grande distribution peuvent cacher des produits peu flatteurs.
- Testez par vous-même et faites-vous votre propre opinion. Vous affinerez ainsi vos goûts.
- Pour une cave de conservation, là encore comptez de 650€ à 1000€, il s’agit de la future maison de vos bouteilles, autant qu’elle soit suffisamment cossue pour elles.
- Un guide : environ 20/25€ , vite rentabilisé !
- Un abonnement à une revue de vin avec des bons plans par saison, des découvertes et des articles qui fourmillent de bonnes informations : environ 40€ / an.

Avec une enveloppe de 1500€ vous avez déjà un bon budget pour trouver du matériel de stockage, de nombreuses bouteilles et des livres. Alors si votre portefeuille vous le permet, lancez-vous !

Lisez aussi notre article Comment se constituer une cave à vin ? et Pas de cave ? Où ranger vos bouteilles dans votre appartement ?

Publié , par God Bless Bacchus
Mise à jour effectuée