Vins italiens bio pétillants : c’est frizzante !

Vins italiens bio pétillants : c’est frizzante !

*

Des bulles, du bio, du bon : voici la promesse que nous font les jolis vins effervescents italiens. Trop souvent oubliés face aux Crémants et autres Champagne français, les pétillants de nos amis transalpins ont pourtant de nombreux atouts. Frais, fruités, blancs, rouges ou rosés, les Prosecco, Lambrusco ou Moscato offrent une large palette de saveurs et d’occasions de dégustation. Pour les comprendre et mieux les apprécier, plongeons dans leur univers…

Comment sont faits les vins pétillants bio italiens ?

L’une des méthodes les plus connues par les amateurs de vins pétillants est probablement la méthode traditionnelle (ou méthode champenoise), utilisée, entre autres, pour la production du Champagne, des Crémants, de la Blanquette de Limoux ou de la Clairette de Die en France. Cette méthode de vinification a pour caractéristique sa deuxième fermentation en bouteille.
Les vins pétillants italiens sont eux produits à partir de la méthode Charmat, aussi connue sous le nom de méthode Martinotti, ou plus classiquement méthode cuve close. C’est ce dernier nom qui offre la meilleure compréhension du process : afin d’obtenir un vin effervescent, le vin tranquille (c’est-à-dire sans bulle), qui peut d’ailleurs être produit selon les principes de vinification biologique, est enfermé dans une cuve en acier. Lorsque la seconde fermentation se produit, le CO2 qui s’en dégage ne peut pas s’échapper, et transforme le vin en vin à bulles.

Quand faut-il boire les bulles italiennes ?

Le grand avantage des vins italiens pétillants, c’est qu’ils s’adaptent à de nombreuses occasions de dégustation !
Dès l’apéritif, le Prosecco se révèle être l’un de nos meilleurs compagnons. Il est l’allié des cocktails, et notamment du célèbre Spritz où il se mêle à l’Aperol et l’eau gazeuse, se distinguant alors par sa couleur orange sur nos terrasses dès le début des beaux jours. Servi nature, le Prosecco pétille de fraîcheur dans nos flûtes et sera apprécié pour son aromatique.
Pour rappel, le Prosecco est un vin blanc pétillant produit à partir du cépage Glera cultivé dans le Nord-Est de l’Italie, en Vénétie. Elaboré avec la méthode Charmat que nous avons présentée précédemment, c’est un vin qui se veut frais, fruité et vivifiant. C’est le cas par exemple du Villa Veroni Prosecco Bio qui offre une jolie finesse de bulles accompagnée de délicieuses notes d’agrumes et de fleurs. Un véritable vin de caractère élaboré selon les principes de l’agriculture biologique tant à la vigne qu’en cave.

Boire un rouge pétillant à table ? Lambrusco, go !

Oui, le Lambrusco est bien un vin de repas, qui se déguste accompagné d’un plat … idéalement italien !
Vinifié de manière traditionnelle, ce vin rouge (mais aussi rosé) est ensuite stocké en cuve en acier inoxydable où une seconde fermentation s’effectue avant l’embouteillage. Le moût de vin du Lambrusco est ajouté avant le processus de re-fermentation afin d’adoucir le vin au niveau de sucre désiré.
En est issu un vin frizzante (moins mousseux que le spumante) au goût atypique, doux, fruité et ayant l’avantage d’être plus faiblement alcoolisé. Ce sont d’ailleurs ces caractéristiques que l’on retrouve dans le Villa Veroni Lambrusco Bio Amabile parfaitement adapté au déjeuner, à l’apéritif ou encore au diner grâce à sa bouche onctueuse et son léger pétillant.

Lambrusco, Prosecco : que manger avec ?

Des plats italiens bien sûr, mais pas que ! Les traditionnels pastas, pizzas ou antipastis se marient à merveille avec des vins blancs, rouges ou rosés pétillants. Mais il est possible de faire des associations un peu plus originales : un Cantal, un Reblochon ou un Saint-Nectaire peuvent également s’avérer parfaitement adaptés. A tester donc !

A l’apéritif ou au repas, faites le choix sûr des vins pétillants italiens. Et s’ils sont bio, c’est encore mieux !