Zoom sur des cuvées atypiques et solidaires

Zoom sur des cuvées atypiques et solidaires

La crise sanitaire mondiale qui a touché le monde entier au premier semestre 2020 a créé une onde de choc incommensurable dans tous les domaines de production et le vin est un secteur particulièrement touché.
Les idées afin de relancer les ventes ne manquent pas. Et si la réponse à court terme et peut-être au-delà était des cuvées limitées et en petites quantités ou autres ventes caritatives ? Quelles soient collector car faites par des artistes, issues de micro parcelles ou bien encore des essais de cépages et assemblages qui sortent du commun, que pensez-vous de ces initiatives qui naissent un peu partout dans le monde ?

En Grèce, le black métal au service du vin

Potsios Wine, une maison productrice de vins grecs a créé la surprise il y a peu de temps afin de répondre à la chute de ses ventes de bouteilles. Elle s’est associée à divers artistes de la scène de black métal hellénique afin de créer des micros cuvées de quelques centaines de bouteilles aux couleurs des groupes de musique. Comme celle à l’effigie du jeune groupe montant de la scène underground grecque Yoth Iria du millésime 2015 en 100% cabernet sauvignon qui a été naturellement rafraîchi grâce à la brise du golfe ambracique et dont les notes épicées rappelleraient la structure de la syrah.
Derrière cette enveloppe atypique du black métal dont je laisse chacun apprécier ou non le style éclectique, se cachent des vins on ne peut plus traditionnels. Produites à 333 exemplaires et chaque groupe parrainant 2 cuvées, les paris sont lancés que cela partira comme des petits pains du côté les aficionados du vin et du Black-Métal.

Crédit photo @Headbanging Wine & Spirits / Potsios Wines
Crédit photo @Headbanging Wine & Spirits / Potsios Wines

Hollywood solidaire

D’autres idées sont tout aussi louables. Moins dans une optique de rentabilité mais plutôt d’entraide et de financement pour une cause louable : le couple d’acteurs américain Aston Kutcher et Mila Kunis ont lancé en plein confinement, une cuvée monocépage de Pinot Noir dont l’intégralité des ventes sera reversée à quatre associations choisies avec rigueur venant en aide aux personnes atteintes du virus . La cuvée limitée nommée basiquement Quarantin n’en oublie pas les détails : l’étiquette est laissée blanche pour pouvoir y inscrire vous-même le nom de la ou les personnes à qui pourrait être éventuellement destiné votre achat.
Une idée intéressante et dont la traçabilité des fonds est un point d’honneur du couple Kunis / Kutcher.

Toujours dans la solidarité, le célèbre domaine alsacien Marcel Deiss a décidé de réserver une partie de sa cuvée Alsace Contemplation soit 4000 bouteilles, dont 20% des bénéfices seront reversés au collectif #ProtègeTonSoignant.
La création de l’étiquette de cette cuvée a été confiée à la designer Mathilde de l’Ecotais qui est aussi photographe culinaire et qui a déjà officié au Château Smith Haut Lafitte ainsi que pour Thierry Marx.
C’est l’occasion de faire une bonne action et en contrepartie, déguster un vin qui met à l’honneur l’ensemble des 13 cépages autorisés en Alsace dans une seule et même cuvée. C’est d’autant plus une belle oeuvre d’épicurien que comme nous le savons tous, cette région a été durement touchée par le virus.

Crédit Photo @Marcel Deiss
Crédit Photo @Marcel Deiss

Et n’oublions pas les ventes aux enchères qui ont également le vent en poupe car toute initiative a le mérite d’exister en ce moment. C’est à la fois un joli coup de projecteur sur les vignerons qui offrent des lots et également pour le personnel hospitalier. C’est le site de vente aux enchères dédié au monde du vin, Idealwine, qui a été un des premiers à lancer l’idée avec une vente dédiée à la cause du Covid19 de près de 800 grands crus.
A Bordeaux, c’est le Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux (CIVB) qui propose également une vente nommée les Vins de Bordeaux disent merci aux soignants en juin prochain. Les châteaux, négociants, maisons de courtage sont invités à faire don de services (nuits au Château, dégustations privées, dîners, etc…) ou de bouteilles. Ces enchères s’annoncent exceptionnelles car les lots sont très divers.

Crédit photo @CIVB
Crédit photo @CIVB

Comme vous pouvez le constater, les idées sont riches et variées afin de répondre chacun à sa manière à l’exceptionnelle période que nous traversons. Que ce soit d’un point de vue commercial afin d’assurer la simple continuité des ventes pour les propriétés mises à mal par le Covid19, ou bien du point de vue éthique et solidaire afin de venir en aide au corps médical, la créativité ne manque pas. Mais elle a toujours été présente dans le mondovino. J’en prends pour exemple le cas de Frédéric Palacios, un vigneron de l’Aude qui avait tout perdu en juillet 2014 suite à un terrible orage de grêle et dont les copains solidaires audois lui avaient donné des raisins de toute l’appellation. Le résultat s’est soldé par une cuvée nommée la part de l’Orage et qui a été un succès de gourmandise et qui a permis au vigneron de maintenir son activité à flot et le moral qui va avec.
De tout temps et en toute occasion, le secteur du vin n’a eu de cesse de prôner la solidarité. Cette année 2020 ne fait que vérifier cet état de fait. Espérant que les plus petites propriétés pourront tirer parti de cet élan et que la créativité commerciale saura être au service des ventes.