A la découverte du Domaine Cauhapé en Jurançon

A la découverte du Domaine Cauhapé en Jurançon

Niché au cœur du Jurançon entre les Pyrénées et l’Océan Atlantique, le domaine Cauhapé est un des domaines les plus prestigieux du Jurançon.
Découvrir le domaine Cauhapé est une ode à la nature, à l’imagination et aux émotions. Rencontre avec Henri Ramonteu, personnage haut en couleurs et autodidacte, à la tête d’un vignoble incontournable en Béarn.

Henri Ramonteu dans ses vignes
Henri Ramonteu dans ses vignes

Une histoire pas comme les autres…

Henri Ramonteu naît après la Seconde Guerre Mondiale dans une campagne agricole et reculée. Ma mère gavait les oies et faisait du troc sur les marchés. Mon père me disait « Travaille et tais-toi. C’était comme ça. Après l’école, certains sont partis faire des études, moi au lieu de redoubler ma 4ème, je suis resté à la terre, car il fallait des bras pour travailler. ». Malgré une éducation rigide (dont il garde le goût du perfectionnisme), Henri Ramonteu regarde ailleurs et commence à s’intéresser à la vigne.
Le jeune béarnais, chez qui on ne parlait que patois, dévore la littérature viticole, pose des questions, s’interroge, expérimente. Je me suis construit sans reproduire le schéma familial, et l’exploration est devenue une aventure. Cauhapé est né. Tous les ans, j’ai planté des vignes !. Audacieux !

Le chai à barriques du Domaine Cauhapé
Le chai à barriques du Domaine Cauhapé

Cauhapé tire son nom du béarnais caussapé qui signifie chauffe-pieds, les pieds de vigne étant réchauffés par la chaleur emmagasinée par le sol argileux. Le domaine s’étend aujourd’hui sur 54 hectares et Henri est entouré d’une vingtaine de collaborateurs. Le petit vignoble des années 80 figure maintenant parmi les plus prestigieux du Sud de la France et les vins de Cauhapé sont servis sur les plus belles tables du monde entier. Une success story à la sauce béarnaise en somme !

le Jurançon sec du Domaine Cauhapé
le Jurançon sec du Domaine Cauhapé

Le Domaine Cauhapé : précurseur du Jurançon sec

Au domaine Cauhapé, on produit du sec depuis 20 ans. Mais tous les ans, la part de sec grignote celle de moelleux. En 2022, par exemple, le vignoble a produit 80 % de sec et 20 % de moelleux. On est loin du cliché des vins du Jurançon très sucrés ! Le Jurançon est moelleux, pas liquoreux. C’est un préjugé sur le Jurançon, tout comme sa localisation ! Beaucoup associent le Jurançon au… Jura ! confie Henri Ramonteu.

La dégustation au Domaine Cauhapé
La dégustation au Domaine Cauhapé

Alors quelles sont les caractéristiques des secs de Cauhapé ?

Ce sont des secs d’expression, de caractère, d’esthétique, qui ne ressemblent pas aux autres. On a de la chance d’avoir des cépages rares, Petit Manseng, Gros Manseng. On peut personnaliser notre produit. Mais ces cépages ne sont pas à mettre entre toutes les mains : il faut les domestiquer, les apprivoiser, les civiliser. Parce que ce n’est pas si facile, beaucoup plus difficile qu’un Chardonnay ou qu’un Sauvignon dans les grandes régions. Ce sont des cépages à potentiel moelleux mais le grand sec est né à Jurançon.

Sur ses coteaux exposés Sud-Est, avec vue sur les Pyrénées, Henri Ramonteu nous parle des vendanges tardives : La particularité ce sont ces petits grains à la peau très épaisse, sur lesquels il n’y a jamais de pourriture. Cela permet de l’amener loin dans la saison, et de vendanger en octobre, novembre et même décembre. Les vendanges de l’extrême ! Ce raisin garde toujours du jus sur la peau, il n’y a jamais de botrytis. C’est le phénomène du vent du Sud, du passerillage : ça déshydrate sur le pied, ça concentre les arômes, le sucre et l’acidité. L’acidité naturelle du raisin lui donne ce relief qui pousse les arômes, faisant des vins au goût assez rare !

Le Domaine Cauhapé
Le Domaine Cauhapé

L’imagination plus forte que le savoir

Imaginer au-delà de ce que l’on sait est une des devises d’Henri Ramonteu. Toujours en quête, en recherche, en imagination.
Avant-gardiste, créatif et plein d’audace, il a imaginé récemment un vin blanc vinifié comme un rouge ! Un blanc avec des tanins, 15 à 20 jours de fermentation avec la pellicule puis fermentation malolactique comme tous les rouges et quelques blancs secs de Bourgogne.

Les vins du Domaine Cauhapé
Les vins du Domaine Cauhapé

Résultat ? Mystère Jaune à la couleur jaune soutenu est surprenant, original, subtil. Henri Ramonteu nous met en garde : Attention, palais sensibles s’abstenir, ce vin est pour les palais éduqués, amateurs, curieux. C’est un vin d’intrigue qui ne laissera pas indifférent l’amateur ou le sommelier un peu huluberlu qui veut montrer ce qui n’existe nulle part ailleurs. Un vin dernier cri qui dépasse presque les limites… Mais ça reste un vin !.

L’amour de ses terres

Ecouter Henri Ramonteu parler de ses vignes sonne comme une ode au terroir, un poème d’amour à ses terres. Avec une telle attention, une telle passion, comment ne pas faire de grands vins ?!
On a tellement de particularités ici : les cépages, le climat, la terre. La terre a du goût ! Ici les cèpes ont un goût qu’il n’y a nulle part ailleurs. Et le raisin bénéficie de cette terre qui a du goût !.

Les vignes du Domaine Cauhapé
Les vignes du Domaine Cauhapé

Amoureux de sa terre, de ses pierres, Henri Ramonteu a installé quelques barriques de ses plus grands vins dans l’ancien poulailler de 1781 qu’il a tenu à converser (brillamment rénové). Un chai plein d’histoire et de charme, à l’image de ce domaine.

Je termine cet article par une si jolie phrase que le propriétaire de Cauhapé m’a déclamée alors que nous marchions dans ses vignes sous un beau ciel bleu de septembre : Quand les vignes regardent les Pyrénées du matin au soir, ça donne un autre goût au raisin.
Tout est dit !

Infos pratiques pour visiter  :
Tous les jours en semaine de 8 h à 18 h et le samedi de 10 h à 18 h
Adresse : Quartier Castet – 64360 Monein
https://www.jurancon-cauhape.com/

Publié , par Camille in Bordeaux