Beaujolais et Savoie : l’œnotourisme en relief

Beaujolais et Savoie : l’œnotourisme en relief

Le Fascinant Week-End a tenu bon et a eu lieu cette année, pour sa septième édition, dans tous les vignobles de la région Rhône-Alpes.
L’œnotourisme ne cesse de s’y développer et les destinations labellisées Vignobles et Découvertes regorgent de bonnes idées et d’activités toute aussi divertissantes et intéressantes les unes que les autres.
Focus sur les reliefs septentrionaux de cette région viticole du nord au sud et d’est en ouest.

Le Fascinant Week-End ou la beauté de l’automne

Luxe, calme et volupté : voilà à quoi pourrait se résumer l’expérience d’un fascinant week-end, quelles que soient les activités choisies.
Les vignes changent de teintes, la lumière se fait délicate et les vignobles en pente douce du Beaujolais et de la Savoie offrent un sublime dégradé de couleurs aux reflets moirés.

Le Fascinant Week-End est né de l’envie de valoriser les vignobles rhônalpin. Les six destinations labellisées Vignobles et Découvertes de l’époque décident de se lancer dans un projet de développement oenotouristique, avec le concours du Comité Vins Rhône-Alpes.
Le monde du vin et le monde de tourisme se rencontrent et créent une belle dynamique, celle de faire découvrir le vin autrement qu’au restaurant ou en leçons de dégustation. Opération réussie, au point que d’autres régions françaises souhaitent désormais la rejoindre, comme la Champagne, l’Alsace, et surtout la très voisine et de plus en plus réputée Auvergne.

Le catalogue d’activités est très complet : de la spéléo-dégustation en Ardèche à la dégustation de vins de Savoie en croisière sur une sapine voguant sur le Rhône, en passant par la randonnée au sein du Geopark du Beaujolais ou, en temps normal, les repas gastronomiques avec accords mets et vins ou encore les concerts : impossible de ne pas trouver de quoi éveiller ses sens et revenir charmé d’un week-end dans les vignes rhônalpines.
La diversité géographique comme viticole est telle que vous pouvez tout autant vous consacrer votre week-end à une seule région, comme plusieurs.
En Drôme par exemple, de la Clairette à la Drôme provençale, en passant par l’Hermitage : ce seul département réussit à vous faire voyager trois fois.

Revivez avec nous l’expérience multi-destinations dans les vignobles beaujolais et savoyards, aux vins peut-être plus méconnus (hélas !), et aux superbes paysages.

Le Fascinant week-end en Beaujolais : deux itinéraires pour la Toscane française

Les vignes du Gamay
Les vignes du Gamay

Le Beaujolais se distingue en deux itinéraires : le Beaujolais des crus et celui des Pierres Dorées.
Le premier vous emmènera sur les terres des célèbres crus du Beaujolais, à la qualité qu’il n’est plus utile de vanter (rappelons que le Moulin-à-Vent se vendait plus cher que le Gevrey-Chambertin à la fin du 19è siècle) et à l’incroyable diversité, due à une géologie particulièrement riche et complexe.
Le Château de Corcelles propose ordinairement une soirée accords mets et vins entre les propositions culinaires de six chefs et six vins du domaine.
Par ailleurs, le Château mérite vraiment une halte pour ses qualités patrimoniales et sa riche histoire : il a su conserver son architecture multi-époques depuis ses origines médiévales.
D’autres châteaux vous proposent de découvrir leurs merveilles (il en existe 150 dans le Beaujolais). Le Château des Loges, au Pérreon, vous propose une découverte des vins du domaine autour d’un apéritif puis d’un dîner en accord avec eux (45€, sur réservation).

Le Château de Corcelles
Le Château de Corcelles

Arpentez la route des vins du Beaujolais (longue de 145 kms au total) pour découvrir les paysages de la petite Toscane française, seul(e)(s) ou guidé par l’équipe de Tasting Lyon qui vous emmènera sillonner le Beaujolais des crus et/ou celui des Pierres Dorées. La dégustation en haut du Mont Brouilly permet d’embrasser les paysages alentours et d’avoir un aperçu de la diversité géologique de la région. Nous nous sommes ensuite arrêtés au domaine du Mont Verrier, où nous avons découvert leur gamme de vins mais aussi le jardin ampélographique, dans lequel nous avons pu vendanger les cépages que nous souhaitions pour ensuite les presser et repartir avec notre jus de raisin. Pour un tarif de 3€, cette activité qui plaira à tout le monde est l’un de nos coups de cœurs du week-end.

Le domaine du Mont Verrier
Le domaine du Mont Verrier
domaine du Mont Verrier
domaine du Mont Verrier

Le Fascinant week-end dans le vignoble de Savoie / Aix-les-Bains riviera des Alpes : ode à la douceur

La Savoie
La Savoie

Le vignoble de Savoie ne se résume pas aux coteaux de chignin-bergeron et à sa partie située entre Chambéry et Albertville. Sa partie plus occidentale, entre le Rhône et le lac du Bourget, marie des accents bucoliques à des notes déjà montagnardes, tout en douceur.

Séjourner à Aix-les-Bains est idéal pour arpenter les différents vignobles de cette région, surtout si vous souhaitez également visiter l’autre destination, le Cœur de Savoie.
L’hôtel des Eaux et son histoire de pensionnaire religieux de jeunes filles, situé sur les hauteurs de la ville, ou l’hôtel Astoria vous accueillent, après avoir dîné au Bistrot de Port où nous nous sommes littéralement régalés des perches, simplement mais extrêmement bien préparées.

Marestrel
Marestrel

Pour notre dernier jour, nous avons démarré avec une initiation au golf le matin histoire de nous mettre en jambe en douceur, avant de partir à la découverte des paysages de Marestel et Jongieux.

Le paysage de Jongieux
Le paysage de Jongieux

La dégustation au domaine Chevallier Bernard nous a éveillé les papilles aux spécialités viticoles locales et rappelé à quel point la roussette (ou altesse), cépage blanc emblématique, est charmeur, et polyvalent, capable de séduire aussi bien pour l’apéritif que sur des poissons (locaux comme la perche et la fera), ou des viandes blanches.
Les rouges issus de mondeuse sont à découvrir, ainsi que ceux provenant du gamay, pour une petite comparaison entre celui du beaujolais et la version savoyarde.
Le rapport qualité/prix de ces vins est imbattable (de 5,90€ à 11,70€) !

Chevalier
Chevalier

Nous terminons notre périple avec une dégustation des vins du domaine Aimé Bernard et Fils à bord d’une sapine, bateau à fond plat typique du transport de marchandises sur le Rhône, au départ de Seyssel. Nous découvrons notamment le cépage Molette, blanc typiquement savoyard aux notes de fruits et fleurs blanches, ainsi qu’une méthode traditionnelle très rafraîchissante et délicate.

Sapine
Sapine
Molette
Molette

Pour les sportifs et les amateurs de grand air, trois sentiers dans les vignes ont été conçus. Les chemins de l’Altesse comportent des panneaux informatifs tout au long du parcours, racontant la vigne, et une énigme à résoudre attend les plus curieux.

Cette édition du Fascinant Week-end, bien qu’ayant dû annuler plusieurs activités, nous a ouvert l’appétit et donné très envie de re-visiter ces destinations, et d’en découvrir d’autres l’année prochaine  !

Crédits photos : Pauline Gonnet