Certification Terra Vitis : épisode 3 de la websérie Toutlevin

Certification Terra Vitis : épisode 3 de la websérie Toutlevin

Les vendanges sont terminées, le moment est venu d’entamer les vinifications.
Ensemble, les deux sœurs Sylvie et Marie Courselle, propriétaires du Château Thieuley, illustrent quelques principes clés de la démarche Terra Vitis Terra Vitis pendant cette période post-vendange.

La réduction de l’utilisation du soufre

Au château Thieuley, l’heure est à l'élevage des vins blancs et notamment ceux sur lie. Pour rappel, le vin provient d’une fermentation alcoolique : la levure travaille et transforme le sucre en alcool. Une fois que la levure a terminé sa fermentation, elle tombe au fond de la cuve et forme une lie.
L’objectif est de remettre en suspension cette lie, car elle est joue un rôle très important : elle protège les vins de l’oxydation et les rend très stables, ce qui permet d’utiliser moins de soufre.
Les lies remises en suspension redonnent en plus du gras et de la rondeur à leurs vins blancs.

La réduction des herbicides

S’il y a beaucoup de travail au chai après les vendanges, il y en a aussi beaucoup à la vigne !
La période est propice à l’observation de la vigne. Terra Vitis a incité Sylvie et Marie Courselle à travailler davantage sous le rang. Le point de départ est donc de trier les bonnes des mauvaises herbes..
Si l’herbe n’est pas trop envahissante et si la vigne est vigoureuse, la tonte de l’herbe se fait uniquement sous le rang. À l’inverse, si elles constatent que la vigne n’est pas trop vigoureuse et selon le tri effectué, elles utilisent des petits disques qui vont arracher et recouvrir cette herbe. Une majorité du vignoble n’est désormais plus désherbée, contrairement aux années précédentes.

La démarche Terra Vitis permet d’aller encore plus loin en incluant la responsabilité sociétale et une démarche globale

La certification Terra Vitis est une démarche globale qui s’appuie sur les piliers du développement durable : les sœurs confient qu’elles ont beaucoup modifié le choix de leurs fournisseurs pour ne collaborer qu’avec des personnes de la région. Les bouteilles et le carton proviennent de Vayres à quelques kilomètres. Les étiquettes sont fabriquées à Libourne. Leur but est à terme de ne collaborer qu'avec des personnes locales. L’empreinte carbone en est donc réduite.
Le plastique a aussi été complètement banni du domaine, depuis les bouteilles de la salle de dégustation à celles disponibles pour les employés. Chacun dispose aujourd’hui de sa gourde et la remplit à un point d’eau filtrée.
C’est une façon plus éthique et écoresponsable de travailler.

Pour Sylvie et Marie Courselle, que signifie Terra Vitis ?

•Terra Vitis remet du bon sens agricole au sein de leurs pratiques. La justification à chaque étape confère une transparence totale de leurs actions.
Je fais ce que j’écris et j’écris ce que je fais : voici la phrase qui selon les sœurs Courselle résume à la perfection la démarche Terra Vitis et qui traduit pour le consommateur un vrai gage de confiance.

Visionnez aussi l'épisode 2, l'épisode 4, l'épisode 5 et l'épisode 6 de la websérie !

Publié , par Charlotte DOMINIQUE
Mise à jour effectuée