Pourquoi la biodiversité est-elle indispensable à la filière vigne et vin ?

Pourquoi la biodiversité est-elle indispensable à la filière vigne et vin ?

Qu’elle soit liée à l’origine géographique, socio-culturelle, à l’âge, la diversité est une richesse qu’il est primordial de respecter. Concernant la biologie, elle est d’autant plus importante parce qu’elle est essentielle à la vie. Qu’est-ce que la biodiversité ? Pourquoi est-elle indispensable à la filière vigne et vin ? Comment la favoriser ?

La biodiversité, qu’est-ce que c’est ?

La biodiversité est tout simplement le tissu vivant de notre planète Terre, les différentes formes de vie (êtres humains, faune, flore, micro-organismes) dans leurs milieux respectifs (villes, océans, forêts) et leurs interactions.

Dans les zones agricoles, et notamment celles vouées à une monoculture comme souvent dans les vignobles, il est plus difficile de trouver un équilibre où chacun puisse avoir sa place et s’épanouir.

La biodiversité est indispensable pour moins traiter.

L’intervention des êtres humains est obligatoire afin de cultiver des plantes qui permettront de leur assurer un revenu et de nourrir la planète. Cependant, elle doit se faire dans une approche globale prenant en compte la biodiversité.

La vigne est sensible à divers ravageurs, champignons, virus, pouvant engendrer des dégâts considérables, et nécessitant des traitements afin d’assurer la qualité des récoltes à venir (voir notre article Pourquoi traite-t-on la vigne ?). Cependant, ces organismes vivants indésirables ont à leur tour des ennemis naturels, les auxiliaires de la vigne, permettant de réguler leur propagation et ainsi de moins traiter.

De même, la vigne puise différents nutriments dans le sol, qui peuvent être apportés par les vigneronnes et vignerons avec la fertilisation, ou tout naturellement en mettant en œuvre des pratiques favorables au développement de la matière organique comme l’enherbement, la présence de végétaux différents.

La biodiversité est indispensable pour déguster des vins éclectiques

La biodiversité concerne la pluralité des êtres vivants (insectes, oiseaux, plantes...) qui cohabitent avec la vigne, mais également la diversité génétique au sein même de notre culture préférée.

La préservation des différents cépages (voir notre article Qu’est-ce que l’ampélographie ?) est cruciale afin d’éviter une standardisation des goûts et de s’adapter aux changements climatiques.

Après l’explosion des stars mondiales comme le Cabernet Sauvignon, Merlot, Chardonnay, on assiste aujourd’hui à un retour des cépages anciens, gages d’authenticité, et souvent plus adaptés à leurs terroirs d’origine.

Dans un contexte de réchauffement climatique, l’évolution des cahiers des charges des appellations est en cours de réflexion afin d’autoriser l’introduction de variétés plus résistantes à la sécheresse, d’origine grecque comme l’Assyrtiko, dans le sud de la France.

Comment favoriser la biodiversité dans les vignobles ?

En évitant que la vigne soit toute seule parmi ses rangs... En favorisant l’enherbement raisonné, en plantant des haies, des arbres en bordure de parcelles, en installant des nichoirs pour les oiseaux, des ruches, en faisant paître des moutons en hiver, en créant des mares...

La pérennité de la filière vigne et vin ne pourra être assurée que si elle arrive à préserver ses différents protagonistes...

Publié , par La WINEista