Quels vins avec des sardines grillées ?

Quels vins avec des sardines grillées ?

C’est le barbecue le plus convivial et le plus authentique de l’été, celui qui réunit toutes les générations, et tous les pays côtiers, autour de son fumé prononcé. Quels vins pour accompagner des sardines grillées ?

Nous avons à faire à un met de caractère par excellence ! Un poisson bleu, riche en bon gras, en oméga-3, alliant sucrosité et saveurs iodées, au goût d’autant plus prononcé qu’il est grillé.

Afin de satisfaire les exigences gustatives de nos chères sardines, nous allons lui trouver un compagnon qui saura lui tenir tête, tout en lui apportant un brin de légèreté.

Avec des sardines grillées, un vin blanc qui fait saliver

Un blanc relativement concentré en bouche, savoureux, sur des notes de citrus, fruits à chair blanche, minérales, à la finale tendue et saline...

Une Clairette du Languedoc vinifiée en sec, un cépage autochtone, le plus ancien de ce vignoble, au fabuleux nez d’agrumes et de fruits exotiques, à la fois ample et vive en bouche, avec une juste pointe d’amertume.

Un Grenache Gris comme on en rencontre sur son terroir fétiche du Roussillon, les superbes schistes de Maury, Banyuls, Collioure, voluptueux et minéral, tout en finesse.

Plus au nord, dans le Val de Loire, on retrouve les sols de schistes qui façonnent le Chenin Blanc avec élégance, notamment dans l’appellation Savennières (voir notre article Le Chenin de Loire).

Un rosé qui sent bon l’été

Si le rosé est le vin phare de votre été, il ne faut surtout pas s’en priver avec des sardines grillées !

Une cuvée pulpeuse, avec un soupçon de vinosité, à la finale croquante.

Même si la France offre une très belle palette de rosés de qualité, osons un accord qui dépasse nos frontières, tout comme la sardine. Direction le Portugal avec un Touriga Nacional du Douro, l’Espagne avec un Tempranillo de Navarre ou l’Italie avec un Nero d’Avola de Sicile.

Un rouge qui met en appétit

Des vins rouges gourmands, avec des tanins souples, que l’on peut rafraîchir. Et si, en plus, ils ont des arômes fumés, de tabac, café, le mariage sera parfait !

Un Gamay croustillant du Beaujolais, un Malbec fruité de Cahors (voir notre article Il a du bec le Malbec !), un Cinsault guilleret du Languedoc, un Pinot Noir épicé de Bourgogne.

Il ne vous reste plus qu’à vous régaler !