À la découverte des vins du Sud-Ouest

À la découverte des vins du Sud-Ouest

Avec sa profusion de terroirs et de cépages indigènes, le Sud-Ouest est une région viticole passionnante qui gagnerait certainement à être plus connue. Elle a déjà attiré de nombreux producteurs de vins, dont Matayac, marque engagée qui met à l’honneur ce territoire à travers chacune de ses cuvées.

Une diversité de terroirs…

Le Sud-Ouest est un vignoble singulier qui parvient même à se démarquer par sa délimitation géographique. Contrairement à la plupart de ses comparses, il ne s’est pas établi autour d’un fleuve, d’une ville particulière ou d’un nom historique. Pendant longtemps, il est resté dans l’ombre de son prestigieux voisin : Bordeaux. Mais il a réussi à s’imposer peu à peu lui-aussi comme un producteur de vins de qualité. Il rassemble des crus variés qui ont eu l’intelligence de se liguer sous une même bannière.

42 000 hectares, 29 AOC et 13 IGP : le Sud-Ouest offre une incroyable diversité. Du Massif Central aux Pyrénées, on admire ses paysages aux nombreux reliefs. De la Gascogne au Pays Basque, ses terres sont traversées par les fleuves, les forêts se mêlent aux plaines imposantes et aux sols sableux. Côté climat, on y trouve des influences océaniques, continentales et méditerranéennes. Il règne ici une humidité favorable à l’épanouissement de vignes sauvages ; La région était donc prédestinée à la viticulture et abrite des cépages endémiques.

… et de cépages autochtones

Vous pouvez par exemple y rencontrer le Colombard. On le lie souvent aux eaux-de-vie de vin puisque c’est grâce à lui que l’Armagnac, une spécialité locale, voit le jour. Il est apprécié pour ses blancs secs vifs, exubérants et très aromatiques. Le Petit et le Gros Manseng également très présents dans l’AOC Jurançon, délivrent des blancs parfumés secs ou doux. Originaires du piémont pyrénéen, ils se sont rarement aventurés en dehors de leur Sud-Ouest natal. A l’opposé, le Sauvignon Blanc, lui, est l’une des variétés blanches les plus plantées au monde. Tendre, complexe, onctueux parfois, il a de multiples facettes et sait révéler les particularités de chaque terroir. Et il n’est pas le seul à avoir voyagé. Le Malbec a aussi réussi l’exploit de s’exporter avec succès, notamment dans le vignoble argentin où ses rouges corsés sont très recherchés. On les reconnaît à leur robe profonde qui leur a donné leur surnom de vins noirs.

Plaisir et convivialité au rendez-vous

Cette pléiade de terroirs et de cépages donne des vins très différents. Ainsi, le Côtes de Gascogne Matayac, issu d’un assemblage de Colombard et Sauvignon, allie fraîcheur et souplesse. On aime ses agrumes, au nez comme en bouche et sa longue finale. Leur Jurançon et ses baies de Petit et Gros Manseng récoltées en sur-maturité est généreux et rond, avec une pointe de vivacité qui apporte de l’harmonie. Enfin, leur Cahors possède la persistance aromatique typique du Malbec. Il séduit par ses tanins soyeux et son intensité. De l’apéritif au dessert, ils pourront être servis avec des plats simples lors d’événements conviviaux ou plus élaborés dans un cadre intimiste. Mais surtout, ils sauront convaincre tous les palais.
Et quelle plus belle incarnation de l’esprit du Sud-Ouest ?

Publié , par Marie - Drink a beat