Château-Grillet : une AOC pour une seule propriété

Château-Grillet : une AOC pour une seule propriété

Il existe dans la Vallée du Rhône septentrionale une appellation d’origine contrôlée à nulle autre pareille. A une cinquantaine de kilomètres au sud de Lyon, sur la rive droite du Rhône, Château-Grillet s’étend sur 3,5 hectares de superficie et accueille un seul et unique domaine pour produire son vin.

Des siècles de savoir-faire

Ce vignoble singulier porte une histoire très ancienne. En effet, les premières vignes auraient été plantées par l’empereur Probus au IIIème siècle après Jésus-Christ. Et depuis cette époque, la viticulture y a trouvé une terre de prédilection, préservée par la main des hommes qui ont su transmettre un savoir-faire inestimable de génération en génération. Un travail d’orfèvre et un terroir magnifique salués en 1936 par l’obtention d’une AOC. Avec ses 3,5 hectares, elle est d’ailleurs l’une des plus petites de France.

Un terroir d’exception

Sur ces nombreuses terrasses escarpées, pas moins de 87, on ne cultive que le Viognier. Ce cépage blanc est bien connu dans la région puisqu’il fait également le bonheur des viticulteurs de Condrieu, appellation dans laquelle Château-Grillet est enclavée.
On y trouve un microclimat chaud et ensoleillé. Il se dit même que son nom est une référence aux côteaux grillés par le soleil.
Ces terres pentues, entre 150 et 250 mètres d’altitude, sont difficiles à travailler et demandent une véritable expertise. Tout doit être réalisé manuellement. Elles composent un terroir d’arènes de sable granitique, drainant, retenu par des murets, avec une exposition sud et offrant une protection face aux vents du nord. L’ensemble mêle environnement idéal pour l’épanouissement de la vigne et paysage fabuleux.

Un vin confidentiel

On y crée un vin blanc rare qui offre une dégustation remarquable. Élevé en fûts de chêne pendant au moins 18 mois, il séduit d’abord par sa robe dorée aux reflets lumineux.
Dès les premières inspirations, on décèle des notes florales autour de la camomille, la violette, l’aubépine et l’acacia. Viennent ensuite les fruits frais, parmi lesquels l’abricot, la pêche, ou encore le litchi. Après l’avoir laissé s’aérer, on y replonge le nez pour découvrir des notes de pâte d’amande et de miel.

La cuvée du Château Grillet
La cuvée du Château Grillet

La bouche est d’une finesse et d’un équilibre incomparables. Elle incarne une explosion de parfums, avec du fruit et une agréable pointe d’acidité. Opulence, gras, rondeur, concentration, onctuosité et persistance aromatique sont au rendez-vous… tout comme une surprenante minéralité.
Délicieux jeune, il se révèle cependant avec les années, confirmant son statut de grand vin de garde. Toutefois, il faudra vous armer de patience pour le dénicher, car sa production confidentielle ne représente que 10 000 à 12 000 bouteilles par an.

Crédit photos : Château Grillet

Publié , par Marie - Drink a beat