Découvrir la Maison Bouvet-Ladubay, c’est voyager dans le temps !

Découvrir la Maison Bouvet-Ladubay, c’est voyager dans le temps !

Nichée au cœur du Val de Loire, à Saumur, Bouvet-Ladubay est incontournable pour les amateurs d’histoire et de vins effervescents. Dotée d’un patrimoine unique, la Maison de 170 ans élabore des Brut de Loire mondialement reconnus et propose des activités œnotouristiques uniques, comme une visite en bicyclette dans le dédale de ses caves troglodytes longues de 8 kms. Toutlevin vous emmène en balade dans les profondeurs des anciennes carrières de Tuffeau. 3,2,1, go !

Avec son long bec emmanché d’un interminable coup, le héron scrute la majestueuse Loire, fleuve inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est à Saumur, la blanche immaculée, escale de nombreux oiseaux migrateurs, que notre voyage ligérien débute. A bord d’un chaland de Loire (appelé aussi gabare), bateau de transport du XVIIIème siècle, Juliette Monmousseau, la directrice générale de la Maison Bouvet-Ladubay, présente l’un de ses diamants bruts : la cuvée Saphir (90% Chenin, 10% Chardonnay). C’est une signature que l’on apprécie, le blanc de blanc dans son expression la plus racée entre finesse et fraîcheur. Agrumes, fleurs blanches et notes miellées composent cette partition cristalline qui a été créée en 1972 par Patrice, le papa de Juliette. C’est un Saumur brut haute définition, une entrée dans notre univers… mais par la grande porte, ajoute-t-elle. L’arrivée à quai directement via une verrière du 19ème style Eiffel confirme la singularité de la Maison. Créée en 1851 par Etienne Bouvet et Célestine Ladubay, un couple ambitieux et novateur, elle connaît une ascension fulgurante jusqu’à présenter ses fines bulles sur les tables des plus grands comme au Parlement britannique ou auprès de la Cour impériale du Brésil.

7 millions de bouteilles expédiées en 2021 !

Sur place, on retrouve les traces de ce passé glorieux : une visite Patrimoine est même possible pour admirer le hall à la charpente grandiose, les bureaux et mobiliers d’époque, les cahiers d’expéditions et autres souvenirs du commerce d’antan.

La visite <q>Patrimoine</q> vous emmène dans l’histoire de la Maison, notamment son hall d’expédition datant du 19<sup>ème</sup> siècle - Crédit photo : Anja Prestel
La visite Patrimoine vous emmène dans l’histoire de la Maison, notamment son hall d’expédition datant du 19ème siècle - Crédit photo : Anja Prestel

Tout est resté dans son jus. On n’en oublie pas l’incroyable bibliothèque d’étiquettes sur tourniquets en chêne, témoin de l’implantation sur les marchés aux quatre coins du globe. Ils ont eu cette idée visionnaire de proposer des étiquettes personnalisées à leurs clients, poursuit la directrice générale. La mort d’Etienne Bouvet en 1908 et la guerre amorcent le déclin mais le rachat en 1932 par la famille Monmousseau, originaire de Touraine, va remettre la Maison dans le sens de la marche. Mon père Patrice, 3ème génération, a ensuite continué à faire dans l’excellence en multipliant par 10 la production, confirme la directrice générale. C’est également lui qui crée une unité de production visionnaire en 2008, baptisée Full Metal en référence aux 1000 tonnes de ce matériau qui la composent. Si la Loire est aujourd’hui (avec l’Alsace) la région de production de vins effervescents la plus importante après la Champagne en France, Bouvet-Ladubay est la première maison de méthode traditionnelle produites à Saumur. Nous avons expédié 7 millions de bouteilles en 2021, dont 65% à l’export, détaille Juliette Monmousseau.

Un pionnier de l’œnotourisme

Niveau œnotourisme, c’est encore le père, Patrice, qui fait office de pionnier. Il a ouvert les portes aux visiteurs depuis plus de 30 ans et pendant plus de 15 ans, les visites étaient gratuites. Personne ne faisait ça à l’époque !, assure-t-elle. Il axe le programme autour du patrimoine, de l’art (Centre d’Art avec expositions toute l’année et théâtre sur place) et du cheval (partenariat avec l’IFCE, Saumur Attelage et la Ville de Saumur).

Le petit théâtre du 19<sup>ème</sup> siècle fait partie du patrimoine de la Maison Bouvet-Ladubay
Le petit théâtre du 19ème siècle fait partie du patrimoine de la Maison Bouvet-Ladubay

Au fil des années, la petite bourgade de Saint-Hilaire-Saint-Florent va devenir un haut lieu culturel. En 2021, la création de la collection Hippomobile complète la proposition. Aujourd’hui, c’est une équipe de cinq personnes qui accueille les visiteurs et les accompagne dans leurs choix d’expérience.

Juliette Monmousseau et la visite guidée à vélo des caves troglodytes de la Maison Bouvet-Ladubay
Juliette Monmousseau et la visite guidée à vélo des caves troglodytes de la Maison Bouvet-Ladubay

Outre la visite Patrimoine, c’est la visite des caves à vélo qui affiche un succès conséquent. Ça a été une véritable innovation œnotouristique et un outil pour Anjou Tourisme ou Saumur Val de Loire en France et à l’international, et la résonnance presse a été primordiale pour faire parler de nos vins sur les marchés anglais ou allemands, explique Emmanuel Guérin en charge de l’événementiel et du tourisme d’affaires. Concrètement, vous pouvez enfourcher une monture vintage et déambuler dans les profondeurs des anciennes carrières de Tuffeau pour découvrir une cathédrale engloutie (voir visuel de couverture - Crédit photo G. Angibaud) et les étapes d’élaboration du Brut de Loire. L’ambiance est irréelle, l’expérience inoubliable.

Tourisme d’affaires et engagement envers l’environnement

Depuis plus de 20 ans, le tourisme d’affaires est en pleine croissance. Nous proposons des expériences sur mesure pour les entreprises qui font le choix de se réunir chez nous, à Saumur, prolonge Emmanuel Guerin. Nous avons des partenariats de longue date avec les meilleurs hôtels, restaurants et traiteurs de la région pour des cocktails dans le jardin, au centre d’art contemporain ou au creux de nos caves à l’issue d’une visite à la bougie ou d’une croisière sur la Loire.

Croisière sur la Loire et arrivée par la verrière 19<sup>ème</sup> siècle style Eiffel
Croisière sur la Loire et arrivée par la verrière 19ème siècle style Eiffel

L’imagination de la Maison est sans limite. Au moins autant que l’engagement envers l’environnement et une qualité de raisins encore plus saine millésime après millésime. La revendication de nos sourcing en viticulture durable, de nos moûts et vins clairs entièrement certifiés pour le millésime 2022 est en très bonne voie, se félicite Juliette Monmousseau.
Et ce sera la même chose dès 2023 pour nombre de nos cuvées (issues des millésimes 2020 et 2021).
La Maison, qui travaille avec plus de 80 vignerons de Touraine jusqu’en Anjou (850 ha), propose également une collection de vins tranquilles qu’il serait dommage de ne pas goûter.

Pour vivre d’autres découvertes oenotouristiques dans la Loire, lisez notre article sur les escapades en val de Loire !

Crédit photos (sauf indication spécifique) : Yoann Palej

Publié , par Yoann Palej