Les vignobles les plus hauts du monde

Les vignobles les plus hauts du monde

Prenons de la hauteur, avec les vignobles les plus hauts du monde. Entre températures extrêmes et dénivelés à faire pâlir les plus expérimentés des vignerons, nous allons partir à la découverte de vignes qui défient littéralement les lois de la gravité.
Des terroirs les plus connus d’Argentine aux parcelles insoupçonnées du Liban, voici un tour d’horizon de la viticulture en altitude.

L’Argentine

C’est sur les contreforts de la célèbre Cordillère des Andes, dans une région semi-aride, protégée des pluies par les montagnes que se dresse le vignoble de Salta avec 2400 hectares entre 1700 et jusqu’à plus de 3000 mètres d’altitude.
Ici, les vignerons doivent faire face à des températures extrêmes, le plus souvent négatives la nuit avec des amplitudes thermiques très grandes (jusqu’à 25 degrés). Les risques de gelées constants et les faibles précipitations ne rendent pas aisée la culture de la vigne et les viticulteurs doivent redoubler d’ingéniosité. (Lire aussi notre article Les hivers froids sont-ils bons pour la vigne ?)

Fort heureusement, grâce à l’ensoleillement qui permet de concentrer les arômes et la fraîcheur des nuits qui confère une belle acidité et des tannins très puissants, les vins sont surprenants. Ils sont élaborés à partir de malbec, cabernet sauvignon, tannat, et surtout torrontès, le cépage blanc emblématique de la région.
Entre terres sablonneuses et caillouteuses, c’est à Cafayate que se situe le vignoble le plus haut de la région nommé Altura Maxima de la Bodega Colomé. La parcelle la plus haute se situe à 3111 mètres d’altitude. Il s’agit de pinot noir qui dispose d’un procédé d’aspersion d’eau pour limiter l’impact des gelées.
Le domaine a également mis en place un système qui canalise l’eau venant des montagnes pour les travaux à la vigne et la production d’électricité.

Vignoble de la Bodega Colomé - Crédit photo Bodega Colomé
Vignoble de la Bodega Colomé - Crédit photo Bodega Colomé

Si le vignoble argentin vous intéresse, lisez notre article Tour du monde des vignobles : l’Argentine.

Ténérife

Sur l’archipel des Iles Canaries, le vignoble de Ténérife s’étend sur 2000 hectares ente 400 et 1700 mètres d’altitude.
C’est dans la région d’Abona au sud de l’île que culminent les plus hautes parcelles sur un terroir volcanique sableux. L’influence du climat méditerranéen apporte un ensoleillement maximal tandis que l’altitude permet une maturation lente et douce du raisin.
Malgré de grandes amplitudes thermiques et les risques de gel, ce vignoble présente un bel avantage. En effet, de part sa situation géographique et son isolement, l’île a la particularité de n’avoir jamais été atteinte par le Phylloxera, d’où la présence encore forte de vignes centenaires et de cépages pré-phylloxériques principalement cultivés en taille gobelet.
C’est la Malvasia, cépage blanc originaire de l’Ile qui est la star de la région. Elle donne des vins blancs très aromatiques avec beaucoup de corps.
De plus, son éloignement de la côte rend l’humidité relative faible et empêche le botrytis, un champignon qui s’attaque aux grappes de se développer, permettant une culture de la vigne raisonnée, respectueuse de l’environnement à l’image des Bodegas Frontos ou Envinate.

Vignoble de la Bodega Envinate - crédit photo Bodega Envinate
Vignoble de la Bodega Envinate - crédit photo Bodega Envinate

La Turquie

La région de Cappadoce, très connue pour ses célèbres paysages troglodytes abrite un des plus vieux vignoble au monde avec plus de 4500 ans d’histoire mais aussi un des plus haut. En effet, le vignoble turc culmine à 1500 mètres d’altitude.

Paysage troglodyte de Cappadoce
Paysage troglodyte de Cappadoce

Avec ses sols riches en minéraux et en roches calcaires particulières appelées "tuf", ils sont extrêmement poreux, ce qui leur donne la particularité (et pas des moindres) d’emmagasiner l’eau des pluies et de la resituer au besoin. Ainsi, la vigne n’est jamais à sec.
Grâce à l’influence du climat méditerranéen d’une part et à l’altitude d’autre part, la saisonnalité est bien marquée, ce qui est un réel atout pour le développement du raisin. Les vignerons doivent toutefois faire face à de forts risques de gel.
Côté variétés, on retrouve l’emir, cépage local blanc au profil floral ou encore l’oküzgözü sur des arômes d’agrumes, des vins riches qui sont conservés dans les grottes alentours. Ces dernières offrent des températures constantes entre 8 à 10°C toute l’année et garantissent une conservation optimale des bouteilles.

Si le vignoble turc vous intéresse, lisez notre article Tour du monde des vignobles : la Turquie.

La France

Plus anecdotiquement, dans les Pyrénées, sur un secteur consacré à l’élevage, un viticulteur a planté à titre expérimental une parcelle à 1340 mètres sur les hauteurs de Bajande : le Domaine Cotzé.

Vigne du Domaine Cotzé crédit photo Domaine Cotzé
Vigne du Domaine Cotzé crédit photo Domaine Cotzé

Historiquement, il y avait de la vigne dans les Pyrénées françaises alors Wilfred Garcia, passionné de viticulture, a voulu marcher sur les pas de ses ancêtres.
L’avantage de cultiver à cette hauteur, c’est que les maladies et parasites sont rares. De plus, les cépages ont été choisis pour leur résistance et leur vigueur comme le pinot noir, la mondeuse, le gamay, le savagnin ou encore le chardonnay.
Le travail n’est pourtant pas simple, en plus des risques de gelées printanières, les dégâts de gibiers sont très importants comme ceux des chevreuils qui, pendant la nuit, se délectent des grappes malgré les clôtures. Mais ce n’est pas ce qui entache la positivité du viticulteur qui compte agrandir son domaine.

La Suisse

Peut être pas le plus haut mais bien le plus pentu ! Le vignoble suisse dans le Haut Valais à Visperterminen oscille entre 650 et 1150 mètres d’altitude. Il a la particularité d’être conduit sur des pentes vraiment abruptes. Les parcelles sont cultivées de façon totalement manuelle sur des terrasses soutenues par des murs en pierres sèches. Ce travail dangereux demande de la préparation et de l’agilité.

Vignoble de Visperterminen
Vignoble de Visperterminen

Petit vignoble de 50 hectares, les vignes bénéficient à la fois de sols calcaires, argileux et sableux. Une vraie mosaïque !
Pour les cépages, on retrouve du pinot noir, du gamay, du gamaret en rouge et de l’heida en blanc. Ce cépage suisse est vinifié en vin sec ou en vin doux. Il correspondant à notre savagnin français utilisé pour élaborer les vins jaunes du Jura. D’autres variétés blanches se partagent les rangs de vignes comme le rèze, le chasselas, le rhin, le muscat, le riesling ou encore le sylvaner.

Le Liban

Bien que situé en pleine zone de conflit entre la Syrie et Israël, la région de Békaa est une véritable terre d’accueil pour la vigne. Il s’agit d’une plaine d’altitude où sont produits 60 % des vins libanais soit 1800 hectares. Les parcelles les plus hautes peuvent atteindre 1700 mètres d’altitude notamment dans le village d’Ainata. Elles sont littéralement recouvertes de neige en hiver.
Le climat y est continental et les sols argilo-calcaires très riches en fer apportent tous les éléments essentiels au développement du raisin.
La présence d’une nappe phréatique naturelle alimentée par la fonte des neiges du Mont Liban est une véritable aubaine car elle permet la culture viticulture sur ce territoire où les précipitations sont plutôt rares.
Une multitude de cépages internationaux se côtoient comme la syrah, le cabernet, le merlot ou encore le viognier, le chardonnay et même des cépages alsaciens comme le pinot gris et le riesling.

Vignoble du Château Khoury en hiver - Crédit photo Château Khoury
Vignoble du Château Khoury en hiver - Crédit photo Château Khoury

Une multitude de vignobles offre d’aussi belles envolées notamment en Bolivie, en Espagne, dans la vallée d’Aoste en Italie, en Sicile, et bien d’autres encore… Un voyage autour du monde qui n’a pas fini de nous étonner ! Lisez notre série d'articles sur Les tours du monde des vignobles.

Crédit photo de couverture : Bodega Chakana

Publié , par Cécilia Galaret