Que boire avec des canelés ?

Que boire avec des canelés ?

Connaissez-vous le canelé ? Cette spécialité sucrée bordelaise, dont on apprécie les saveurs de rhum et de vanille, est très étroitement liée au vin.

Ne vous inquiétez pas pour son orthographe, les deux (cannelé / canelé) sont acceptées. Les aficionados de longue date préfèreront cependant l’écrire canelé, puisque le fait de n’utiliser qu’un seul n est une référence à son origine gasconne canelat. Sa recette a été mise au point au XVIème siècle par les religieuses du couvent des Annonciades et pensée grâce aux opportunités offertes par le port de la ville, très animé à l’époque. En effet, pour la confection de leurs pâtisseries, elles récupéraient le blé tombé des cales des bateaux, ainsi que le rhum et la vanille venus des îles pour plus de gourmandise. Mais surtout, la texture était apportée par les jaunes d’œufs des chais à vins situés sur les quais. Alors que les blancs d’œufs servaient à coller les vins, ces derniers étaient gaspillés.
Le canelé, ce petit gâteau fondant à l’intérieur et délicieusement caramélisé à l’extérieur, était né et perdura malgré le départ de ces femmes de foi. Il est depuis devenu emblématique, divisant même ses habitants lors de nombreux débats sur les enseignes favorites. Mais avec quels vins le déguster ?

Un blanc liquoreux

Simple d’apparence, le canelé est pourtant complexe par son mélange de textures et de saveurs.

Pour les becs sucrés, commençons avec un accord local : un Sauternes. On le choisit toutefois jeune pour un peu plus de fraîcheur. Il fera ainsi preuve de vivacité et de moelleux, et délivrera de succulentes notes de fruits exotiques qui feront écho à celles gorgées de soleil du rhum. Une alliance toute en équilibre, douceur et persistance.

Autre option, dans la même région viticole, un Loupiac. Appellation encore méconnue, elle gagnerait pourtant avoir plus de reconnaissance tant ses vins font preuve d’harmonie. Les fruits mûrs se mêlent au miel au nez. La bouche est volumineuse, élégante, onctueuse, avec juste ce qu’il faut de gras pour enrober le palais.

Envie de parcourir la France ? Départ pour l’Alsace avec un Gewurztraminer Vendanges Tardives. Une explosion aromatique autour du muscat, des fruits exotiques et parfois du fumé. Ample et flatteur à la fois.

Vin de liqueur ou vin doux naturel ?

Pour un peu plus de puissance et des goûts affirmés, n’hésitez pas à vous diriger vers un Pineau des Charentes blanc. Ce vin de liqueur à base de Cognac, spiritueux incontournable de l’Ouest de la France, oscille entre la noisette, les agrumes et le caramel. Des saveurs qui feront des merveilles avec le canelé.

Dernière alternative, des vins doux naturels. Un Muscat de Lunel par exemple. Le raisin est bien présent, tout comme les notes florales. On aime la légèreté de son bouquet, sa longue persistance et sa finale franche. L’ensemble rivalisera joliment avec l’extérieur légèrement craquant du dessert.

Pour surprendre vos invités, vous pouvez également servir un Rivesaltes tuilé. Rouge donc, il apporte une nouvelle dimension au mets. Sa texture suave est relevée de notes de fruits confits, cacao et rancio. De quoi électriser vos papilles avec originalité.

En attendant notre recette de canelé sucré, découvrez 3 versions salées délicieuses et parfaites pour un apéritif original.

Publié , par Marie Lallemand