Quels plats avec des vins croquants ?

Quels plats avec des vins croquants ?

Savez-vous ce qu’est un vin croquant ? Ce terme, souvent mystérieux pour les œnophiles, est en réalité très imagé. Il désigne des cuvées sur le fruit qui procurent des sensations similaires à celle du grain de raisin croquant qui éclate sous la dent. Cela dépend bien entendu du travail personnel de chaque viticulteur mais il existe des régions viticoles, appellations et cépages réputés pour le fruité de leurs vins. Je vous aide aujourd’hui à naviguer dans cette pléthore de nectars pour composer des accords parfaits qui séduiront sans aucun doute vos convives.

De la Loire à la Vallée du Rhône, une explosion de fruit

Décollons pour un voyage du nord au sud des vignobles de l’hexagone. L’appellation Bourgogne Aligoté se distingue du reste de la Bourgogne en utilisant pour ses blancs une variété autre que le Chardonnay, l’Aligoté. Elle produit des vins souples et élégants qui ne manquent pas de caractère. Délicieux à l’apéritif avec des gougères, comme en compagnie de crustacés et fromages de chèvre. Un peu plus au sud, le Beaujolais est connu pour ses flacons au fruité intense, oscillant entre framboise, cassis et groseille. Charnus et subtils, ils sont remarquables aux côtés de plats incontournables tels que les pizzas et les pâtes.

Traversons désormais la France pour nous rendre en Loire. Ici, les vins croquants sont légion : Menetou-Salon, ses rouges friands et blancs frais, Pouilly-Fumé, ses blancs minéraux très parfumés, Anjou, ses rouges épicés et blancs sur la mirabelle, Saumur, ses rouges fins et blancs aux senteurs de pêche et prune. Les blancs sont aussi à l’aise autant sur les exotiques curry que sur les classiques asperges et fruits de mer. Quant aux rouges, mariez-les à de la volaille ou une grillade de bœuf.

Descendons maintenant au sud pour découvrir des cuvées gorgées de soleil. Dans le Languedoc, Pic-Saint-Loup, Faugères et Limoux rivalisent de générosité et d’ampleur dans leurs rouges (et rosés à Faugères). La Vallée du Rhône méridionale, et plus précisément les Côtes-du-Rhône, impressionne par ses crus légers à l’attaque nerveuse. Enfin, la Provence est réputée pour ses rosés riches en fruits rouges et noirs gouleyants. Ils sublimeront des mets aux notes estivales. Une viande grillée au barbecue, une tarte aux accents provençaux ou un tian de légumes par exemple.

Pinot Noir, Chenin, Syrah… des cépages gourmands

Le terroir est important, certes, mais les cépages ont aussi leur mot à dire. Ainsi, le Pinot Noir délivre fruits rouges frais type cassis et cerise, et tanins affirmés mais délicats, de la Bourgogne à l’Alsace, en passant par le Languedoc. Superbes avec un bœuf bourguignon, un osso bucco ou un saumon grillé. Le Gamay, emblématique du Beaujolais, offre fruits noirs, gourmandise et même pruneau après quelques années. A déguster avec du boudin noir ou des lasagnes. La complexe Syrah est dominée par le fruit qui se mêle aux épices et aux fleurs en rouge comme en rosé. Qu’elle soit de la Vallée du Rhône, de Provence ou du Languedoc, elle aime les terrines de campagne et poêlées de cèpes. Côté blanc, le Chenin de Loire s’impose avec ses fruits jaunes, fruits secs et agrumes. L’allié des viandes blanches crémées, tajines et paëllas.

Cette liste est bien sûr non exhaustive et c’est certainement ce qui fait toute la beauté du monde du vin. Quels que soient les terroirs ou cépages avec lesquels il façonne son vin, un viticulteur désireux d’en faire ressortir principalement le fruit y parviendra. A vous désormais de dénicher ces pépites…

Laissez-vous guider avec cette sélection de vins léger, frais et fruités !

Publié , par Marie - Drink a beat