Vin & fromage : l’Abondance

Vin & fromage : l’Abondance

C’est dans la région montagneuse de la Haute-Savoie qu’est né l’Abondance au XIème siècle. Ce délice laitier a été imaginé par les moines de l’Abbaye d’Abondance. Il a depuis parcouru beaucoup de chemin, s’installant sur nos plateaux de fromage et devenant le pilier de recettes généreuses et réconfortantes. Il est également l’allié de nombreux vins…

Au Moyen-Age, il était courant dans les régions productrices que le fromage serve de monnaie d’échange. Un atout qui n’est pas passé aperçu auprès des religieux. Ils perfectionnent les techniques d’élevage et reçoivent en impôt le fromage élaboré avec ce lait. Petit à petit, l’Abondance acquiert une certaine notoriété, allant même jusqu’à être servi lors de l’élection du Pape Clément VII à Avignon. Ce succès ne s’arrêtera pas et lui vaudra d’obtenir le statut d’appellation d’origine contrôlée en 1990.

Ce fromage à pâte cuite se présente sous la forme d’un cylindre avec une croûte ambrée. Il abrite une chair souple et fondante d’une belle couleur ivoire. On aime sa palette aromatique dominée par de gourmandes saveurs fruitées, avec également une jolie pointe de noisette. Mais savez-vous avec quelles cuvées les sublimer ?

Un accord local

Impossible de déguster un fromage de Savoie sans miser sur des mariages régionaux. Le vignoble est réputé pour ses vins blancs empreints d’acidité qui sauront souligner sa finesse. Une Roussette de Savoie par exemple. Au nez, elle fait preuve d’une belle fraîcheur et se démarque par des fragrances grillées et des notes de fruits secs, parmi lesquelles la noisette, qui rappellent celles de l’Abondance. L’attaque est franche et fait elle-aussi la part belle aux fruits secs.

Un Bugey également, avec ses touches grillées qui se dévoilent dès les premières inspirations, et d’intéressantes senteurs mentholées. La bouche est longue et caractérisée par une certaine vivacité.

Ou encore un Seyssel fruité qui fera sans aucun doute écho à ce mets. Les fleurs et les fruits blancs s’y mêlent à merveille. Discret et équilibré, il délivre une superbe rondeur qui vient envelopper le fromage.

Ou des vins blancs de la France entière

Les plus aventuriers d’entre vous apprécieront une balade à travers les vignobles de l’hexagone. Ils pourront s’arrêter dans le Sud-Ouest pour savourer un Irouléguy autour des fleurs blanches et des fruits exotiques, avec une grande longueur aromatique.
En Alsace, optez pour un Sylvaner intense. L’acacia rencontre le citron. Un vin désaltérant, avec une typicité incroyable, dont on adore la trame acide marquée.
Rendez-vous également en Bourgogne, région viticole incontournable, pour y découvrir une appellation encore trop méconnue, Bourgogne Vézelay. Ici, le Chardonnay propose une expression unique avec des fleurs très présentes et une subtile pointe de menthe. Leur légèreté contrebalance le gras du fromage avec volupté.
En Loire, on se tourne vers un Saint-Pourçain magnifique de fraîcheur et de fruité. Tour à tour, on perçoit des arômes d’acacia, de pamplemousse et de pêche qui donneront une autre dimension à l’Abondance.

Enfin, surprenez les papilles de vos convives grâce à un Vin Jaune du Jura. Ce nectar est le résultat d’un long processus d’un minimum de six ans et trois mois. Il est issu du Savagnin et reste de longues années en fûts de chêne. Au fil du temps, il s’évapore doucement, ne bénéficie d’aucun ouillage, et laisse apparaître un voile de levures. Et une cuvée aussi singulière se devait d’avoir sa propre bouteille, le Clavelin. Laissez vos invités admirer ce contenant rare avant de les ravir par l’extraordinaire complexité de ce qu’il renferme. Vous vivrez au palais un véritable choc des titans, la douceur de l’Abondance face à la puissance du Vin Jaune. La noix fraîche s’impose, accompagnée de fruits secs et de fleurs. En bouche, sa richesse et sa structure font mouche. Une combinaison détonante.

Publié , par Marie Lallemand
Mise à jour effectuée