Vins volcaniques : à la découverte du Puy-de-Dôme

Vins volcaniques : à la découverte du Puy-de-Dôme

Nul besoin de parcourir le monde pour admirer des terres volcaniques, il suffit de se rendre en Auvergne. Si ses cratères ne sont plus en activité depuis plus de 6000 ans, ils offrent une superbe richesse géologique. Une incroyable mosaïque de terroirs qui délivrent des vins gagnant certainement à être plus réputés.

Une histoire mouvementée

Comme beaucoup le savent, cette région a marqué l’histoire de France. En effet, c’est ici, à Gergovie, que les troupes gauloises de Vercingétorix se sont imposées face à Jules César. Fait amusant, c’est pourtant grâce aux romains que la vigne a été implantée sur ces reliefs, comme dans d’autres vignobles de l’hexagone. Des fouilles ont d’ailleurs révélé un impressionnant parc d’amphores.

Si les amphores vous passionnent, lisez notre article Les vins en amphore, un triomphe ancestral

L’Auvergne a un temps rebondi face au phylloxéra, terrible puceron qui ravagea le vignoble du pays à la fin du XIXème siècle ; D’abord épargnée, elle en a alors profité pour développer sa production. Malheureusement, elle finira par subir le même sort que ses comparses. Dévastée, elle mettra longtemps à s’en remettre, notamment à cause des aléas géopolitiques qui suivront. Elle renaîtra finalement de ses cendres en mettant en avant son fabuleux terroir.

Une grande diversité de terroirs

La reconnaissance de la qualité viticole n’a été reconnue que récemment, puisque l’AOC a été obtenue en 2011. On la doit au travail de longue haleine de viticulteurs engagés. Elle compte aujourd’hui cinq crus villages aux conditions particulièrement idéales pour l’épanouissement de la vigne ;
- Châteaugay mêle des sols de calcaire, des coulées de basalte et des pépérites. La zone propose des rouges fruités aux tanins souples et au caractère épicé, comme des blancs surprenants avec du gras et des fruits exotiques
- Corent, colline aux affleurements de basalte, abrite l’un des vins les plus réputés des Côtes d’Auvergne, le rosé de Corent à la belle acidité
- Chanturgue est la terre des gamays élégants et légèrement fumés.
- Madargues, sur des terrains sédimentaires, séduit par ses rouges floraux et équilibrés
- Boudes, sur le même style de sols, donne des vins tanniques aux notes de fruits noirs et de poivre

L’autre terre des cépages bourguignons

Le Gamay, le Pinot Noir et le Chardonnay se sont magnifiquement adaptés au climat frais qui règne ici, le même qui a rendu la Syrah, autrefois bien implantée, désuète. Côté sols, le Pinot Noir apprécie ceux riches en calcaire. Souvent en assemblage, vous pouvez toutefois le déguster seul chez une poignée de vignerons qui aiment lui rendre hommage. Le Gamay a opéré une véritable montée en puissance grâce à son appétence pour les terres granitiques et volcaniques. Il représente aujourd’hui 70% de l’encépagement. Le Chardonnay, sur les coteaux calcaires, est la seule variété blanche autorisée de l’AOC. On trouve également un peu de Sauvignon Blanc, destiné, lui, à l’IGP Puy-de-Dôme. Des cépages célèbres qui délivrent en Auvergne une toute nouvelle expression et pourraient bien surprendre vos papilles.

Publié , par Marie Lallemand