Connaissez-vous l’AOC Rosette ?

Connaissez-vous l’AOC Rosette ?

Départ pour le Sud-Ouest, à deux pas de Bordeaux, pour partir à la découverte d’une appellation aussi méconnue que son nom est poétique : Rosette. On y trouve uniquement des vins blancs moelleux qui méritent qu’on s’y intéresse de plus près.

Une histoire tumultueuse

Elle est logée au cœur d’un amphithéâtre de collines autour de la ville de Bergerac et appartient donc aux vignobles du Bergeracois. C’est le lieu-dit sur lequel elle est située qui lui a donné son nom. Si elle a obtenu le statut d’appellation d’origine contrôlée en 1946, son histoire, elle, est bien plus ancienne. En effet, elle était connue dès 1322 sous le nom de Vinée de Bergerac. Elle connaîtra ensuite un parcours mouvementé, passant de la gloire à l’oubli, avant de regagner ses lettres de noblesse depuis les années 60. Aujourd’hui, elle s’étend sur quelques 44 hectares exploités avec passion par une poignée de viticulteurs.

Un emplacement idéal pour la surmaturation

Son terroir naît de la Dordogne, vaste cours d’eau qui a amené ici les sables, graviers et alluvions qui constituent les sols. Ces derniers reposent sur un sous-sol de calcaire à astéries. Ils sont le socle de ces coteaux gorgés de soleil sur la rive droite du fleuve, drainants et ne manquant pas de fer et de minéraux. La vigne y plonge ses racines pour y puiser tout ce dont elle a besoin pour son développement. Elle s’y épanouit, laissant ses baies mûrir doucement…jusqu’à surmaturation. Ainsi, les sucres et les arômes se concentrent pour le plus grand bonheur de vos papilles. Mais cette sensation de douceur en bouche peut également provenir du botrytis sur certaines parcelles propices au déploiement de la pourriture noble. Ce petit champignon est responsable d’autres vins doux incontournables comme le Sauternes.

On y retrouve le Sauvignon Blanc, la Muscadelle et le Sémillon, des cépages emblématiques du bordelais, son prestigieux voisin. Ils sont cultivés avec soin par 16 viticulteurs investis qui ont à cœur de révéler le meilleur de ce terroir singulier. Ils composent des vins d’assemblage qui nécessitent un grand savoir-faire pour être confectionnés. Une production confidentielle…à découvrir absolument.

Structure et fraîcheur à la dégustation

L’appellation Rosette propose des cuvées teintées d’onctuosité avec une véritable typicité. Commencez par admirer sa robe légèrement paillée avant d’en inspirer les premières senteurs. Elles dévoilent alors un bouquet complexe où les fleurs blanches, l’acacia et le chèvrefeuille en tête, rencontrent les agrumes. A cela s’ajoutent des notes de mangue et d’ananas pour une pointe d’exotisme et de savoureuses touches de poire. Les experts de la dégustation sauront reconnaître les cuvées issues du botrytis grâce à leurs fragrances de miel.

En quelques gorgées, elles se distinguent par leur souplesse et leur rondeur. Le Sauvignon Blanc apporte une fraîcheur remarquable, quand le Sémillon se démarque par la structure et le gras. Moins riches que des liquoreux, ils séduisent par leur élégance et leur délicatesse. A la fois suaves, vifs, fruités et aériens, ils peuvent être appréciés dans leur jeunesse ou attendre quelques années. Ils s’accommodent de nombreux délices culinaires. Vous pouvez opter pour une alliance surprenante avec des plats asiatiques où les épices s’imposent. Un poulet tandoori par exemple. Autre option, misez sur un mariage de contraste avec un fromage à pâte persillée. Mais pour un accord local gourmand, n’hésitez pas à les servir sur du foie gras.

Et pour d'autres accords classiques et surprenants, découvrez également notre article Quels vins boire avec le foie gras ?

Publié , par Marie - Drink a beat